Race for Water : clap de fin pour l'escale au Pérou, direction le Chili

Mercredi 23 mai 2018 à 14h24


Race for Water

Le catamaran Race for Water qui fait actuellement route vers Valparaiso, au Chili, est resté deux mois au Pérou, aux abords de Lima,  pour répondre à un programme dense qui s’est orchestré en deux temps. Le premier a permis sur 10 jours de mener à bord, de nombreuses opérations telles l’accueil des élus et autres personnalités locales, un workshop « Plastic Waste to Energy » ou encore des visites d’écoles. Sur la seconde période qui a duré un mois et demie, l’équipe ACT dont l’objectif est de développer des projets de chaînes de valeur des résidus plastiques à travers la valorisation énergétique et composée de Camille Rollin, Frédéric Sciacca et de la locale de l’étape Jimena Collantes Ortiz, a sillonné le Pérou, participé à des conférences et multiplié les rendez-vous avec des personnes motivées à agir pour un Pérou plus durable.

Le catamaran Race for Water a quitté son mouillage situé devant le Yacht Club Peruano, près de Lima, dans  la nuit de samedi à dimanche 20 mai et fait route vers le Chili et la ville de Valparaiso où il est attendu début juin. Une escale Chilienne qui s’étalera sur près de 3 mois (5 juin au 30 août), rythmée par 4 étapes : Valparaiso, Concepcion, Juan Fernandez et, en point d’orgues, l’île de Pâques et le projet de son développement vers une totale autonomie énergétique en collaboration avec la Fondation ZERI de Gunter Pauli.

 

A lire aussi :

La Grande Barrière de corail, le plus bel endroit du monde ?

Ce week-end : tous en Bretagne !


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction