Un drone marin pour compter et mieux protéger les cétacés en Méditerranée

Mardi 11 septembre 2018 à 07h04


PxHere

Depuis la mi-juillet, un drone, à l'allure de pirogue polynésienne, navigue au large des côtes de Toulon, équipé de micros sous-marins pour enregistrer les sons émis par les cachalots. Grâce au Sphyrna, les scientifiques espèrent suivre leurs déplacements afin de mieux protéger ces espèces menacées. Commandé à distance, il peut suivre silencieusement les cachalots pendant des heures dans les abysses et capter les sons avec ses cinq micros sous-marins, sur un rayon de 10 km et une profondeur de 2.000 mètres.

De petite dimension --17 mètres de long et 4 de large--, le bateau qui pèse à peine plus d'une tonne grâce avec ses coques en fibre de carbone, est particulièrement stable grâce à leurs formes asymétriques. Son profil effilé permet aussi de réduire les frottements avec l'eau, résume son concepteur Fabien de Varenne, à la tête de la start-up Sea Proven installée en Mayenne.

Les premiers enseignements des milliers de données collectées tout au long de l'été sont attendus dans le courant du mois de septembre.

 

A lire aussi :

Où observer des cétacés en France et en Europe ?

Airbus va équiper ses navires... d'une aile inspirée du kite surf !


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction