Archéologie en mer française : sur la piste des épaves de la Cordelière et du Regent

Lundi 21 janvier 2019 à 07h03


Une campagne de fouilles sous-marines au large de la Bretagne pour rechercher la Cordelière et le Regent, deux des plus gros navires de l'époque, coulés dans une bataille navale au XVIe siècle, a permis de localiser une troisième épave prometteuse mais encore mystérieuse.

"Nous avons peut-être trouvé mieux que la Cordelière et le Regent mais nous ne sommes pas encore capables de l'apprécier. Peut-être 2019 nous le révélera-t-il", a résumé Michel L'Hour, directeur du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines français (Drassm), lors d'une conférence de presse vendredi.

La Cordelière, plus gros navire de la flotte bretonne sous la reine française Anne de Bretagne, et le Regent, fleuron de la marine anglaise sous Henri VIII, ont coulé en 1512, au large de Brest, dans l'Ouest de la France, après une âpre bataille qui s'est soldée par près de 2.000 morts, a-t-il rappelé.

La première campagne de fouilles à l'été 2018 n'a pu repérer ces deux navires mais elle a permis de découvrir une troisième épave en bois, brièvement repérée en 1975 mais non identifiée et oubliée depuis, celle d'"un très ancien navire commercial qui pourrait avoir sombré entre les XIVe et XVe siècle", a expliqué l'archéologue.

Deux chantiers seront à l'ordre du jour de cette campagne, prévue dans la deuxième quinzaine de juin pour environ trois à quatre semaines: "la poursuite de la recherche de la Cordelière et du Regent, ainsi que l'analyse et l'expertise de la troisième épave dont nous essaierons de déterminer la chronologie", a indiqué l'archéologue.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction