Pronostics Vendée Globe : mercredi 14 novembre

Mots clés : , , , , , , , ,

Les skippers sortent des calmes. Le trio de tête est composé ce midi de François Gabart, Armel Le Cleac’h et Bernard Stamm.


L’état de la flotte
 

La flotte a été marquée par un accident dans la nuit de mardi à mercredi. Louis Burton est entré en collision avec un chalutier. Le skipper de Bureau Vallée était à 400 MN à l'ouest de Lisbonne (position 38° 22N ; 18° 10W). Il naviguait à 18 nœuds dans une mer formée avec un vent de sud-ouest de 32 nœuds générant une visibilité très limitée. En effet, Louis Burton s’était extirpé de la dorsale dans la soirée de mardi et espérait regagner des places au classement en profitant du nouveau vent. Il avait suivi la même option que Vincent Riou, option que nous avons détaillée pour vous dans « les pronostics Vendée Globe du mardi 13 novembre ».

Vincent Riou est passé en quelques heures de la 2e à la 10e place. Il est remonté ce midi à la 6e place avec une vitesse de 15 à 17 nœuds. Dans la nuit de mardi à mercredi, la mer désordonnée n’a pas favorisé pas les longs surfs espérés. « C’est souvent comme ça lorsque le vent change complètement de direction, explique Nicolas Troussel, skipper du M34 Crédit Mutuel Bretagne et double vainqueur de la Solitaire du Figaro. C’est plus dur d’accélérer et le bateau souffre. Nous verrons les résultats de sa stratégie sur le long-terme. »
 

La tête de la course est toujours occupée par François Gabart sur Macif : « Son bateau est très rapide dans les conditions de travers et il a fait la différence avec un bon changement de voile sur le golfe de Gascogne, observe Nicolas Troussel. Maintenant, il faut voir s’il tient le rythme. En tous cas, c’est un début de course de rêve pour son premier Vendée Globe. » Côté stratégie pour la dorsale, François Gabart avait choisi de descendre vers le sud. Une option payante puisque le bizuth est toujours en tête de course, suivi par le skipper de Banque Populaire. « Pour moi, ceux qui ont le mieux géré, ce sont Banque Populaire et Macif. Armel Le Cleac’h a choisi une option moins radicale que Vincent Riou et il a traversé rapidement la zone de calme », analyse le skipper du M34 Crédit Mutuel Bretagne. Banque Populaire a réussi une remontée rapide ce matin : 20 milles de gagnées sur François Gabart en l’espace de 4 heures. Le bateau bleu est à une quarantaine de MN de Macif, Bernard Stamm est juste derrière avec 45 MN de retard sur le leader.

Maintenant, il va falloir empanner dans l'anticyclone, entre Madère et les Canaries, "ça va être serré", observe Nicolas Troussel. La manoeuvre est prévue pour vendredi midi (voir les cartes ci-dessous).
 

Notre analyse météo


Après la stratégie, place à la vitesse. La grande glissade, tribord amure, dans des vents de NW 25/30 nœuds et de sérieux grains, est partie pour durer plus de 24 heures. La mer est forte, ce qui gênait ce matin les glissades, mais elle va s’organiser progressivement en une houle qui poussera sur le travers arrière. Les vitesses des leaders vont augmenter pour atteindre des vitesses moyennes de 17/18 nœuds.
Hier, nous vous avons présenté les options de François Gabart, sur Macif, et Vincent Riou, sur PRB. Retour sur ces deux choix de route pour comprendre l’évolution météo à attendre.

Comme nous l’avions pronostiqué, MACIF a sauvé sa première place pour ce nouveau run vers un point qui sera le même pour tous et que nous situons par 25N 26W (500MN dans l’WSW des Canaries). Ce point devrait être atteint vendredi à midi. Il est sur l’axe de la prochaine dorsale à négocier, celle qui sépare ce vent de NW, généré par la dépression qui sera alors au nord de Madère, et le vent de NE, c’est-à-dire l’alizé qui ne s’établira que poussivement à partir de cette latitude.
Sur cette route, léger avantage à PRB qui trouve un angle au vent un peu plus favorable que celui de MACIF. Ce sera pour lui l’occasion de reprendre une bonne partie de ce qu’il avait donné lors de son option un peu trop radicale.
 

Les skippers se préparent à un jeu en finesse pour trouver le meilleur moment et la meilleure position pour empanner dans cette future zone de vents mous. En attendant, c’est un exercice de vitesse pure qui va resserrer les positions mais ne devrait pas chambouler le classement.

 

Nos pronostics

 

Pour jeudi midi, nous pronostiquons une première place pour François Gabart, une deuxième, serrée, pour Armel Le Cleac’h, et une troisième pour Bernard Stamm. Nous suivrons attentivement la remontée de Vincent Riou sur PRB.

 

Et vous ? Rejoignez-nous sur twitter pour partager vos pronostics. Et rendez-vous demain, à midi pour un nouveau « Pronostics Vendée Globe ».
 

LIRE AUSSI:

L'actualité du jour: Louis Burton entre en collision avec un chalutier

De plus en plus de collisions avec mes géants des mers

Le portrait du jour: Dominique Wavre, une passion millésimée

La rencontre avec l'architecte naval Guillaume Verdier: Pourquoi mes bateaux sont en tête

Le point météo: Qu'est-ce que les alizés ?

 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction