Gabart sans complexe

Mots clés : ,

Le jeune leader a doublé les Canaries après cinq jours de bataille passionnante.


SAILING - VENDEE GLOBE 2012-2013 - SKIPPERS PROD / La Chaîne Météo

Beaucoup d'observateurs l'imaginaient devant mais ne l'attendaient pas à pareille fête. François Gabart (Macif) emmenait la flotte du Vendée Globe jeudi en fin d'après-midi et pouvait avoir le sourire: le jeune marin de 29 ans vient de s'offrir le luxe de passer les cinq premiers jours du Vendée Globe en tête, pour sa première participation.

Mieux, le navigateur semble imprimer depuis plusieurs jours le rythme à l'épreuve. Seul Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), redoutable de régularité, et Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), qui dispose d'un bateau très à l'aise dans les conditions soutenues rencontrées au large du Portugal, parviennent à s'accrocher au rythme effréné imprimé par le protégé de Michel Desjoyeaux.

 

Avance augmentée

 

L'attaque tentée mardi par Vincent Riou (PRB), et dans une moindre mesure par Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec), dans l'ouest du Portugal pour traverser une dorsale anticyclonique s'est soldée par un échec. Gabart a augmenté son avance en plongeant vers le sud et condamné ses poursuivants à ronger leur frein et à attendre les prochaines opportunités stratégiques. Ce sera sans doute le passage du pot au noir, avec ses vents irréguliers et ses grains, qui peut faire et défaire la hiérarchie au gré de ses envies.

«Tout va bien, confessait le leader, jeudi à la mi-journée, d'une voix enjouée, lors de la vacation avec la terre. Cela a bien déboulé durant les dernières 24 heures, c'était sympa. Que je sois en tête ou 10e au classement ne change pas grand-chose. J'essaie de me concentrer sur ma course, même si c'est super d'être en tête. Il faut être dans son rythme et être capable de tenir pendant trois mois.»

 

Implacable statistique

 

Pendant que la flotte descend l'Atlantique tambour battant, plusieurs marins ont été victimes de la loi de l'Everest des mers et de l'implacable statistique qui veut qu'il y ait 50 % d'abandon durant la course. Marc Guillemot (Safran), victime d'une rupture de sa quille, a abandonné après seulement quelques heures. Kito de Pavant (Groupe Bel), maudit lors de la dernière édition avec un démâtage dès le golfe de Gascogne, a été percuté par un chalutier au large du cap Finisterre et a dû abandonner aussi sec. De son côté, Louis Burton, le benjamin de la flotte, lui aussi victime d'une collision avec des pêcheurs au large du Portugal, tente un retour aux Sables-d'Olonne, seul port d'escale autorisé, pour réparer et espérer repartir. Le règlement lui donne jusqu'à mardi 13 h 02 pour franchir la ligne de départ et s'élancer à nouveau pour le tour du monde.

Enfin, jeudi matin, c'est le concurrent espagnol Javier Sanso (Acciona 100 % EcoPowered) qui a prévenu la direction de course qu'il se déroutait, sans abandonner, pour chercher un abri et réparer son chariot de grand-voile endommagé. Le Vendée Globe 2012 tient pour l'instant ses promesses. Des concurrents s'affrontent dans le cadre d'une palpitante régate planétaire pendant que d'autres écrivent les pages d'une belle aventure en se battant contre eux-mêmes.

Classement, jeudi à 16 h: 1. Gabart (Macif) à 22 572 milles de l'arrivée ; 2. Le Cléac'h (Banque Populaire) à 29,7 m. ; 3. Stamm (Cheminées Poujoulat) à 32,9 m. ; 4. Riou (PRB) à 103,6 m. ; 5. Dick (Virbac Paprec) à 115,7 m. ; 6. Thomson (Hugo Boss) à 119,8 m. ; 7. Beyou (Maître Coq) à 129,3 m. ; 8. Le Cam (SynerCiel) à 157,3 m. ; 9. Golding (Gamesa) à 166,2 m. ; 10. Wavre (Mirabaud) à 255 m. ; 11. Boissières (Akena Vérandas) à 261,3 m. ; 12. Sanso (Acciona 100 % EcoPowered) à 336,6 m. 13. De Lamotte (Initiatives Coeur) à 490,4 m. ; 14. Davies (Savéol) à 492,1 m. ; 15. De Broc (Votre nom autour du monde) à 618,6 m. 16. Di Benedetto (Team Plastique) à 653,7 m. ; 17. Zbigniew (Energa) à 663,6 m. 18. Burton (Bureau Vallée) à 1 040,4 m.



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction