Un démâtage au réveil pour les sponsors de Samantha Davies

Mots clés : , , , ,

L’un des sponsors de Samantha Davies, le patron de la PME Mobil-Home Rideau, ancien Ridorev, nous a raconté sa journée.


crédits photo: Samantha Davies / Saveol

« J’ai appris la nouvelle au petit déjeuner, en famille, explique Benoît Cerqueus, sponsor de Samantha Davies. L’équipe technique avait envoyé un message à tous les partenaires dans la nuit mais je ne l’avais pas encore consulté quand j’ai allumé la radio. » Peu avant le départ, Benoît Cerqueus avait évoqué avec nous son engagement auprès de Samantha Davies. La navigatrice britannique était entourée de son sponsor principal, Saveol, et de plusieurs PME, dont Mobil-Home Rideau. Benoît Cerqueus nous avait expliqué que ce sponsoring avait été l’occasion d’organiser, avant le départ, plusieurs actions commerciales auprès des clients mais aussi des salariés qui ont pu poser le pied sur le bateau de la navigatrice. Il y a tout juste une semaine, l’entreprise était sur un stand du village du Vendée Globe, aux Sables d’Olonne.


« Nous avons passé une journée particulière »
 

« Quand j’ai appris la nouvelle, j’étais partagé entre deux états d’esprit, nous confie Benoît Cerqueus. D’abord le soulagement bien sûr : Samantha est en bonne santé et elle va pouvoir ramener son bateau. Mais aussi l’abattement. Nous étions encore dans la dynamique du départ, pas encore dans celle de l’arrivée. » Benoît Cerqueus n’a pas eu besoin de prendre la parole devant ses salariés : tout le monde ne parlait que de cela quand il est arrivé. « Il faut se dire que cela faisait partie du projet, analyse-t-il. Quand on est entrepreneur, il y a des risques. Les grands succès se construisent aussi sur des échecs. » Spontanément, les salariés ont envoyé des messages de soutien par les réseaux sociaux. « De notre côté, nous avons fait le point avec l’équipe de Samantha pour centraliser des messages d’encouragement. Nous les avons envoyés cet après-midi. » Et quand on lui demande s’il sera de la partie pour une prochaine course, il répond d’abord que c’est un peu prématuré. Mais il ajoute aussi que Samantha Davies a un bel avenir devant elle : « C’est un projet à moyen terme. Ce n’est qu’une étape, il y en aura d’autres, et de belles ! »
 

LIRE AUSSI:

Les PME embarquent sur le Vendée Globe



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction