Le clin d'oeil des internautes au malheureux Kito

Mots clés : , , ,

L'opération « Des sourires pour Kito » est née à Cascais, quelques heures après la collision de Kito de Pavant avec un chalutier. Nous avons rencontré celui par qui tout est arrivé: Yannick Perrigot de l'agence Windreport.


crédits photo: Bel

Yannick Perrigot suit Kito de Pavant depuis 2005. L'idée des coups de pouce des collaborateurs sur le mât, c'était déjà lui. Alors quand il a appris la collision du skipper Bel avec un chalutier, il était effondré, au même titre que le concurrent du Vendée Globe. « Quand j'ai retrouvé Kito à Cascais, il m'a dit: « ça va être terrible, qu'est-ce que je vais faire de mon hiver ? » Je me rappelle de son précédent abandon, il avait vécu un enfer. Alors, là c'est vraiment de l'énergie du désespoir que naît une idée. Kito était à l'avant de son bateau à récupérer un truc. Je prends la caméra et lui dis « je viens vers toi et je te pose une question » Il me répond « vas-y », il était totalement ailleurs. »

 

Pas de mise en scène de la douleur
 

Le résultat, c'est une séquence improvisée avec le visage ravagé de Kito de Pavant. « Quand j'ai repassé la vidéo, se rappelle Yannick Perrigot, j'ai eu un moment de doute. On a toujours peur du voyeurisme et puis on n'est pas là pour faire une mise en scène de la douleur. » Yannick Perrigot envoie donc le film à l'équipe de communication du voilier en précisant qu'il est tout sauf objectif. La vidéo est reçue avec enthousiasme par ses collègues et envoyée aussitôt sur les réseaux sociaux.
« J'avais les larmes aux yeux le soir en repensant à cet élan du public », nous confie Yannick Perrigot. D'autant que la montée en puissance est immédiate. « Le soir, je dînais avec des collaborateurs d'une boîte spécialisée dans les réseaux sociaux, se rapelle-t-il. Nous étions à 1000 internautes sur notre page Facebook et le chiffre évoluait en continu devant nos yeux. Ils m'ont dit que je venais de faire en une journée ce que font des projets sur un an. » Yannick Perrigot ajoute ausstôt: « Après, ce n'est pas une course à l'échalote non plus ! Avoir 1000 fans sur une page Facebook, cela n'a pas beaucoup de bon sens. Là ce qui compte c'est que ce sont des contributeurs. » L'opération « Des sourires pour Kito » fonctionne aussi sur l'Intranet de Bel. « Ca marche bien, observe Yannick Perrigot. Bel n'a pas besoin de la voile pour vendre des fromages, en revanche ce sponsoring est très utile pour rassembler les salariés éparpillés dans 35 pays. Dans les usines, les bureaux, Kito de Pavant est un star. Quand il va là-bas c'est Obama et Michael Jackson réunis! »

 

Les internautes se lâchent


« Ce qui est fort c'est que pour le public, c'est évident que Kito va rebondir », observe Yannick Perrigot. L'équipe a reçu des messages forts en émotion avec des dessins d'enfants ou des phrases philosophiques pour que Kito garde espoir. Yannick Perrigot cite spontanément quelques messages humoristiques qui l'ont marqué, comme ce gars qui s'est filmé avec deux chips rondes dans la bouche pour faire un bec de canard. « Le commentaire de ce message c'était : « ça va peut-être marcher deux secondes » Et bien en tous cas nous avons ri pendant au moins deux secondes. » Yannick Perrigot se rappelle aussi d'une des blagues reçues pour Kito: « Qu'est-ce qui est vert et qui fait meuh ? » Il s'arrête une seconde: « c'est un peu stupide », prévient-il. Puis il reprend: « Une vache kiwi! »

 

Kito de Pavant, le pudique


Le skipper n'est pas forcément sur Facbook mais son entourage, si. « Le connaissant, je suis sûr que c'est une de ses filles qui va le prendre par la main pour aller voir les sourires sur Facebook, assure Yannick Perrigot. Après, c'est dur de recevoir autant d'énergie positive quand on est démonté comme ça. » Ce samedi, il a laissé un message sur le répondeur de Kito de Pavant, « Je lui ai demandé de prendre son courage à deux mains pour faire une vidéo et remercier les milliers de contributeurs. Je sais que ce n'est pas facile du tout mais il faut répondre à cet élan du public. »

 

 

LIRE AUSSI:

 Kito de Pavant le maudit

De plus en plus de collisions avec les géants des mers

Pavant, des usines en plein champ aux vastes océans



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction