Zbigniew Gutkowski, l’énergie de la Baltique

Mots clés : ,

PORTRAIT : Il y eu un Hongrois, un Russe, voici le Polonais Zbigniew Gutkowski entrant dans la légende du Vendée Globe. Un gaillard n’ayant apparemment pas froid aux yeux.


Crédits photo : Jean Marie Liot/DDPI

Il a un prénom a consonance bretonne, un patronyme aléatoirement prononçable. Ses amis préfèrent donc l’appeler Gutek. Zbigniew Gutkowski est le premier marin polonais à se présenter au départ d’un Vendée Globe. Originaire de Gdansk où il a vu le jour en juin 1973, le robuste skipper n’a rien d’un poulet de trois semaines sorti tout juste de la couveuse des chantiers navals. Son passé de régatier et ses deux circumnavigations en attestent. Alors que ses camarades parlent Solidarnosc, lui est tourné vers l’Optimist dès l’âge de 10 ans. Membre pendant de nombreuses saisons de l’équipe olympique polonaise (470 et 49er), sa grande carcasse a su évoluer au-delà des parcours étriqués de la Baltique dès l’avènement du troisième millénaire. Le saut dans le grand bain est en effet lors de The Race. Équipier sur Warta-Polpharma skippé par son compatriote Roman Paszke, il termine 4e de l’épreuve sans limite. Après de multiples navigations comme sur la Nokia Oops Cup sur l’ex trimaran Bonduelle et une tentative avortée de tour du monde en solitaire, il monte sur ses ergots et sa propre écurie en 2010. La première véritable escapade en solitaire sera ainsi sur la dernière édition de la Velux 5 Oceans. Course autour du monde avec escales réservée aux bateaux vintage d’avant 2003. Il termine malgré moult péripéties à la 2e place sur le Bagages Superior, voilier ayant remporté le Vendée Globe en 1993 avec Alain Gautier.


Suite logique


Avec un tableau de chasse de plus de 130.000 milles nautiques, voici donc Zbigniew Gutkowski en coq en pâte sur la course de ses rêves : « Je suis vraiment fier de représenter mon pays dans cette épreuve et que mes fans puissent me suivre sur cette aventure. La voile est un sport apprécié et reconnu en Pologne, ne serait-ce que par la filière olympique. Le Vendée Globe était une suite logique dans ma carrière de coureur au large. Depuis la Velux 5 Oceans, tout mon temps a été consacré à la recherche d’un sponsor ». Qualifié pour l’épreuve avec son vieux bateau, son partenaire Energa, principal fournisseur polonais d’énergies renouvelables, est venu l’épauler en septembre. Avec un petit budget. Cela a permis nonobstant à Gutek de louer un autre bateau.


Limite


Avec des voiles neuves, un gréement revisité, le Polonais est entré deux jours après la date limite imposée par le règlement dans le port des Sables-d’Olonne. Satisfait néanmoins de cette course à l’échalote remportée, il ne se fait pas de souci sur la suite des évènements : « Il est beaucoup plus compétitif. C’est l’ancien Hugo Boss d’Alex Thomson. La direction de course a accepté ma présence en me demandant de parcourir 1500 milles en solitaire sur ce nouvel engin. Ceci en accord avec la classe Imoca. La voile est une discipline d’expérience. Plus vous en faites, meilleur vous êtes. Pour la Velux, tout le monde disait qu’il était impossible que je termine la course. Qui plus est, j’avais découvert le bateau seulement un mois avant le départ. La situation est la même. Il n’est pas plus dur qu’un autre. Le plus important est de trouver la limite à ne pas dépasser. Après le maxi catamaran ou le trimaran, celui-ci me paraît plus facile. Il le sera si toutefois il y a près de 100 nœuds de vent au cap Horn », explique-t-il en souriant.
A bientôt 40 ans, l’âge moyen des concurrents de cette édition, il part avec une idée en crête : « Mon but est le même que celui des autres concurrents, c’est-à-dire finir. C’est vrai que je rêve d’une bonne place. Je ne regarderai pas particulièrement la progression de tout le monde et suivrai mes propres choix tactiques ».
Marin de l'Année 2011 en Pologne, Zbigniew Gutkowski sera un des costauds à ausculter de près. Une chose est certaine, son cursus prouve qu’il est loin d’être une poule mouillée.
 

LIRE AUSSI:

Jean Le Cam, repris de justesse

Geeks et skippers au coude à coude

Vendée Globe: Un business modèle original

 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction