A cheval entre le Nord et le Sud

Mots clés : , ,

14 skippers sont en course ce jeudi matin, le peloton de tête connaît un alizé mal établi de sud-est qui ne permet pas de creuser les écarts.


Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI)/Vendée Globe

Ce jeudi matin, au pointage de 9 heures, Armel Le Cleac’h est toujours en tête, un peu moins de 50 MN devant François Gabart qui s’accroche à sa position de dauphin. Derrière-lui, on retrouve Vincent Riou, Bernard Stamm a perdu du terrain et affiche la plus faible vitesse moyenne des dernières 24 heures pour le peloton de tête. Jean-Pierre Dick et Alex Thomson ferment le groupe.

Ces premiers du classement naviguent avec un vent de travers, sous les alizés du sud, ils vont donc devoir s'habituer à une situation relativement inconfortable, avec un bateau qui gite à près de 30 degrés.

Ils sont rejoint par le trio décalé de l'ouest. A 3H15, heure française, dans la nuit de mercredi à jeudi, Mike Golding est entré dans l’hémisphère sud. Suivi de près, ce jeudi matin, par Dominique Wavre, à 9h45, et Jean Le Cam aux alentours de 9h. Les skippers entrés dans l’hémisphère sud ont maintenant les yeux rivés sur leurs fichiers météo, à la recherche de la meilleure route pour passer l’anticyclone de Sainte-Hélène. Derrière Arnaud Boissières doit affronter un Pot au Noir récalcitrant qu’il ne devrait quitter que ce jeudi dans l’après-midi. Le skipper d’Akena est actuellement à 347 MN du leader, talonné par Javier Sanso – qui gagne une place au classement de 9 heures - et Bertrand de Broc. Tanguy de Lamotte s’apprête à son tour à affronter le Pot au Noir tandis qu’Alessandro di Benedetto ferme la marche, à 816 MN du premier de la course.


Des pénalités en pagaille
 

Sept skippers ont écopé d’une sanction hier pour ne pas avoir respecté le règlement régissant le rail maritime du Cap Finisterre. Un jury indépendant et international, nommé par la Fédération française de voile, a modulé les sanctions (de 2 heures à 20 minutes) en fonction de la gravité de l’infraction. Concrètement, les concurrents sont contraints de faire des ronds dans l’eau pendant le temps imparti. Ils choisissent librement le moment adéquat pour exécuter leur pénalité, le premier à avoir répondu à l’appel est l’expérimenté Dominique Wavre suivi de Jean Le Cam. Le dernier est le skipper Tanguy de Lamotte qui a encore jusque minuit (heure française) ce jeudi soir pour s’acquitter de cette sanction.

 

Classement de 9 heures


1. Armel Le Cleac’h (Banque Populaire) ; 2. François Gabart (Macif) ; 3. Vincent Riou (PRB) ; 4. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) ; 5. Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) ; 6. Alex Thomson (Hugo Boss) ; 7. Mike Golding (Gamesa) ; 8. Dominique Wavre (Mirabaud) ; 9. Jean Le Cam (Synerciel) ; 10. Arnaud Boissières (Akena) ; 11. Javier Sanso (Acciona) ; 12. Bertrand de Broc (Votre nom autour du monde) ; 13. Tanguy de Lamotte (Initiatives cœur) ; 14. Alessandro di Benedetto (Team Plastique)

 

 

LIRE AUSSI :

Sept concurrents pénalisés

Di Benedetto : « Le Vendée Globe, c'est un rêve »



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction