13e jour de course

Mots clés : , , ,

Les skippers naviguent au large des côtes du Brésil en attendant d’attaquer l’anticyclone de Sainte-Hélène ce lundi.


L’état de la flotte

 

Armel Le Cleac’h (Banque Populaire) et François Gabart (Macif) conservent leur avance en tête du Vendée Globe avec 48 MN d’écart au classement de vendredi midi. Contrairement à ce que nous pronostiquions ce jeudi, Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) n’a pas réussi à grimper sur le podium. Lors de sa vacation de vendredi matin, il confiait avoir quelques soucis techniques. Le skipper suisse ne peut plus se servir de son génois, abîmé depuis le passage du Pot au Noir : « Je naviguais dans une mer assez chaotique. Dans une grosse molle, le bateau s'est fait ballotter comme un bouchon et le génois est venu se déchirer sur l'une des dérives qui était remontée. » Il explique ainsi sa route située plus à l’est que ses concurrents : « Pour continuer à bien avancer, je dois serrer un peu plus le vent. » Le skipper de Cheminées Poujoulat, actuellement en phase de réparation, navigue en 5e position et c’est Vincent Riou (PRB) qui s’est emparé de la troisième place du podium, suivi par Jean-Pierre Dick. Le skipper d’Hugo Boss, Alex Thomson, complète le groupe de tête.
Le trio décalé de 10 MN à l’Ouest lors de la traversée du Pot au Noir est maintenant à une centaine de MN en latéral du groupe de tête. Mike Golding, en tête de ce groupe, est à 284 MN du leader. « Ils sont rentrés dans un tunnel au Pot au Noir, explique Sébastien Josse, skipper en Mod 70 et ancien du Vendée Globe. Ils n’ont pas du tout le même vent que le peloton de tête et ils n’ont pas pu rattraper leur décalage à l’Ouest. Lorsqu’ils franchiront la pointe du Brésil, ils devraient bénéficier d’environ un degré de vent par heure. » Direction maintenant, l’anticyclone de Sainte-Hélène que la flotte affrontera à partir de lundi. « C’est comme une montagne sans vent au sommet. Il faut la contourner par le bas pour bénéficier de bonnes conditions de vent, mais pas non plus tout en bas pour ne pas rallonger la route. » Les skippers de tête ont fait le pari de choisir une bonne altitude et donc des conditions de vent plus compliquées pour le début du contournement. « Mais plus ça va aller, plus ils vont pouvoir dévaler le flanc de la montagne et donc accélérer. Le but des concurrents est d’attraper le front froid qui balaye l’anticyclone », précise Sébastien Josse. Et là ce sera un peu : le premier sur le balai a gagné ! Les skippers ont donc le nez sur les fichiers météo, qui arrivent à bord quatre fois par jour, pour surveiller la progression de ce front froid.

 

L’analyse météo

 

L’anticyclone de Sainte-Hélène produit son alizé d’Est constant et établi à 15/20 nœuds sur la route des navigateurs qui commencent à mettre un peu de S-SE dans leur cap. En gagnant vers le sud, ils verront le vent continuer sa lente progression vers l’E-NE permettant d’améliorer le cap en maintenant une bonne vitesse de pré-bon plein dont les moyennes pourront être de 12 nœuds sur 24h. Ce n’est probablement que lundi, que le système faiblement perturbé se dégageant des côtes argentines viendra troubler la régularité de la progression de la flotte. Ce système est trop faible et trop hasardeux pour compter dès maintenant sur lui et bâtir une stratégie. Tout au plus le groupe du 2ème peloton, constitué de Golding, Wavre et Le Cam, devrait jouer sa position bien à l’ouest pour tenter sa chance en gardant son écart latéral jusqu’en ce début de semaine.
 

Nos pronostics


Pour les prochaines 24h il n’y a pas de raison de modifier l’ordre du podium actuel car Jean-Pierre Dick a peu de moyens pour s’intercaler entre la 2e et 3e place. Nous tablons donc sur Armel Le Cleac’h (Banque Populaire), suivi de François Gabart (Macif) et Vincent Riou (PRB).
 

Et vous ? Rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter pour partager vos pronostics. Et rendez-vous demain, à midi pour un nouveau « Pronostics Vendée Globe ».
 

LIRE AUSSI:

Statu Quo au large du Brésil

François Gabart: "Courir le Vendée Globe, un privilège"

Le coup de gueule de Jean Le Cam

Banque Populaire et Jeanne Grégoire mettent fin à leur aventure commune

 

 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction