Vincent Riou répare, Jean-Pierre Dick accélère

Mots clés : , ,

Pendant que Vincent Riou s’attaque à la réparation de son PRB blessé, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) passe à la vitesse supérieure.


Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI)/Vendée Globe

Dans un vent d’est de 10 à 15 nœuds, les cinq bateaux de tête continuent leur descente de l’Atlantique Sud le long des côtes brésiliennes en contournant soigneusement l’anticyclone de Saint-Hélène. Le fait le plus notable dimanche matin : Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) s’est emparé de la place de dauphin d’Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) au détriment de Fançois Gabart (Macif). Au premier pointage du jour, le skipper niçois était le plus rapide de la flotte en naviguant à plus de 17 nœuds ! Plus étonnant : la vitesse de 10 nœuds de Gabart. A surveiller au prochain classement. De son côté, le Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) semble avoir résolu ses problèmes de génois en retrouvant une allure (14 nœuds) plus conforme aux conditions météo actuelles. Cinquième, le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss), toujours aussi vaillant, s’accroche au bon wagon malgré une machine moins efficace. 


 

Vincent Riou répare



Après avoir heurté samedi matin une tonne circulaire en ferraille qui dérivait en pleine mer, Vincent Riou a décidé de tenter tout ce qui était en son pouvoir pour réparer son PRB blessé et aller au bout de l’aventure. En route vers le sud-ouest en plein vent arrière, il a choisi de s’éloigner des allures de près pour commencer à s’attaquer à la réparation de la déchirure sur le flanc tribord de son bateau. Paradoxalement, le problème le plus important sera de pallier la faiblesse de son tirant d’outrigger endommagé dans le choc. Cette pièce est celle qui garantit la bonne tenue de l’outrigger et, par voie de conséquence, du mât lui-même. Vincent est en relation avec Denis Gléhen, un des meilleurs spécialistes en terme de gréement et de résistance des matériaux.

 



Di Benedetto bientôt dans l’hémisphère Sud



Derrière, Mike Golding (Gamesa), qui a mis le cap vers le Sud, maintient toujours à distance respectable Jean Le Cam (SynerCiel) et Dominique Wavre (Mirabaud). Dixième, l’Espagnol Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) est sous la menace de Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) qui ne lâche rien. Tous deux suivent un peu à l'est la trajectoire du groupe de tête. Plus à l'ouest, Arnaud Boissières (Akena Verandas) et Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets) reprennent de la vitesse après un Pot-au-Noir difficile à négocier et allongent la foulée vers le Sud . Enfin, Alessandro Di Benedetto (Team Plastique), qui ferme la marche, est à l’approche de l’équateur après être sorti des griffes du Pot au Noir. 



CLASSEMENT



Positions du 25/11 à 5 heures : 1.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 20 2010 milles de la ligne d’arrivée; 2.Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) à 50,6 m;3.François Gabart (Macif) à 51,1 milles du leader; 4.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 119,5 m; 5.Alex Thomson (Hugo Boss) à 125,2 m; 6.Vincent Riou (PRB) à 308,9 m; 7.Mike Golding (Gamesa) à 342,4 m; 8.Jean Le Cam (SynerCiel) à 407,3 m; 9.Dominique Wavre (Mirabaud) à 451,7 m; 10.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 663,6 m; 11.Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) à 704,3 m; 12.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 767,4 m; 13.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 858,6 m; 14.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 965,1 m. Abandon : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa).



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction