18e jour de course

Mots clés : , , ,

Route directe ou contournement par le sud, les choix sont faits pour le peloton de tête. Reste maintenant à les assumer dans une météo incertaine. Les derniers concurrents profitent encore des alizés avec de belles vitesses qui font rêver les leaders.


L’état de la flotte
 

« Armel nous a toujours habitués à faire des trucs osés et à les réussir », commente Romain Attanasio, skipper du Pôle Finistère en Figaro Bénéteau. Mais ce mercredi midi, je préfèrerais être à la place de Jean-Pierre Dick. » Au dernier classement, Armel est en tête, à 158 MN de son dauphin, Alex Thomson. Jean-Pierre Dick est en 5e position à 302 MN du leader. « Armel tente le coup parce qu’il à l’ œil, Jean-Pierre Dick fait le tour de l’anticyclone parce que c’est le moins risqué. » Entre les deux skippers aux options opposées, on retrouve Bernard Stamm en 3e position suivi par François Gabart. « Sur le papier Jean-Pierre Dick semble loin mais sur le plan météorologique, il est bien placé, remarque Romain Attanasio. C’est sûr et certain qu’il ne sera pas à 300 MN du leader lors du passage de la première porte ! Mardi, je pensais qu’il allait même passer premier mais dans la nuit de mardi à mercredi il a perdu du terrain par rapport à ses poursuivants. » Romain Attanasio le place tout de même sur le podium pour le passage de la première porte, sous l’Afrique. « Je mise sur Banque Populaire, Macif et Virbac dans un mouchoir de poche mais je ne sais pas encore dans quel ordre. »
« Le trio des tontons flingueurs » est en embuscade derrière le peloton de tête. Mike Golding et Jean Le Cam se disputent ardemment la première place du trio, ils sont suivis par le suisse Dominique Wavre.
Derrière eux, Javier Sanso mène le groupe des retardataires, à 688 MN du leader. Alessandro di Benedetto ferme la marche à 1220 MN d’Armel Le Cleac’h.


Notre analyse météo


Ce mercredi, le vent sera de plus en plus généreux pour ceux qui sont à l’ouest. En effet, une dépression quitte le Brésil et se dirige rapidement vers le sud-est pour rejoindre la grande autoroute des dépressions au sud de l’anticyclone. Dans le même temps la dorsale qui ralentissait toute la tête de flotte se rétracte et l’anticyclone se concentre vers une position 30S / 10W. C’est une chance pour Armel qui va pouvoir trouver une porte de sortie en mettant à son tour plus de sud dans sa route.
Pour matérialiser la situation, regardons ce qui se passera au cours des prochaines 24h sur les routes extrêmes. Jean-Pierre Dick bénéficiera d’un vent de nord qui en moyenne se renforcera de 15/20 nœuds à 20/25 nœuds. Armel Le Cleach progressera de son côté avec un vent de nord-est qui ne dépassera que rarement les 15 nœuds. Les vitesses de progression sur 24h devraient être de 16.5 nœuds pour Virbac-Paprec et de 11,5 nœuds pour Banque Populaire. L’hémorragie change donc de camp. Après avoir concédé jusqu’à 320MN de retard JP ne devrait plus en afficher que 200MN jeudi à midi.
Vendredi et samedi devraient aussi être plus favorables à Jean-Pierre Dick mais les routes seront convergentes et les conditions de plus en plus similaires pour les deux skippers aux stratégies les plus extrêmes. Il est finalement peu probable que Vibrac-Paprec puisse tenir 4 nœuds de plus en moyenne pour pouvoir dépasser Banque Populaire avant la porte des Aiguilles au sud du cap Bonne Espérance.
L’analyse de ces deux routes est d’autant plus intéressante qu’ils sont trois - Macif, Cheminées Poujoulat et Hugo BOSS - à s’intercaler entre le partisan du détour au sud et celui de la route la plus courte possible. On remarque donc que le dosage reste extrêmement subtil et que de toute façon, comme dans le métro, ça va se bousculer au portillon.

La rétraction de l’anticyclone simplifie aussi énormément la vie du deuxième peloton maintenant mené par Jean Le Cam. Mais ce qui était à reprendre a été repris et ils devraient s’aligner grosso-modo sur la route de Jean-Pierre Dick sans trouver l’occasion d’en tirer des avantages substantiels.

 

Nos pronostics
 

Pour les prochaines 24 heures, les écarts devraient se resserrer mais pas de grand changement sur le podium. Juste un gain plus net pour MACIF qui devrait récupérer sa deuxième place. Pour le classement de jeudi midi, nous parions donc sur Armel Le Cleac’h (Banque Populaire) suivi de François Gabart (Macif) et Alex Thomson (Hugo Boss).


Et vous ? Rejoignez-nous sur Facebook ou Twitter pour partager vos pronostics. Et rendez-vous demain, à midi pour un nouveau « Pronostics Vendée Globe ».

 

 

LIRE AUSSI:

L'oeil de Bernot sur l'attaque de Jean-Pierre Dick

VIDEO: "Ah, pétole quand tu nous tiens" de Jean-Pierre Dick

Bertrand de Broc: "Je fais une course différente."

 


 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction