Bernard Stamm tente sa chance

Mots clés : , ,

Armel Le Cléac’h est toujours au commandement de la flotte. François Gabart n’a pas été localisé au premier pointage mercredi, et Bernard Stamm se rapproche du podium en tentant une option sud.


Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI) / Vendée Globe

Mercredi à 5 heures du matin, François Gabart, non localisé, manquait à l’appel du pointage des concurrents. Troisième mardi soir à 61 milles du leader Armel le Cléac’h (Banque Populaire) on attendra le prochain classement pour savoir si Gabart est toujours sur le podium provisoire du Vendée Globe. Car si Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) occupe toujours la place de dauphin, Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) pourrait bien déloger Gabart en étant le plus rapide de la flotte depuis vingt-quatre heures après avoir parcouru 434 milles. Le skipper suisse, qui emprunte une route plus sud que ses rivaux directs, espère bénéficier d’un vent plus soutenu de sud-ouest à l’approche de la porte des glaces de Crozet, où se développe un anticyclone qui grossit à vue d’œil par le nord. Pour le moment, les bateaux de tête progressaient dans l’océan Indien à des vitesses moyennes encore élevées, comprises entre 16,7 et 18,7 nœuds.

 



La porte dans le nez



Si les premiers peuvent espérer passer dans un trou de souris sans être trop ralentis par les hautes pressions, derrière, le groupe composé de Mike Golding (Gamesa), Jean Le Cam (SynerCiel) et Dominique Wavre (Mirabaud) risque de voir la porte du saloon leur claquer méchamment au nez. Frustrant. Agaçant. Rageant. On imagine ce qui leur passe par la tête. Ils ont beau se démener pour ne pas augmenter l’écart avec les leaders, ils ne peuvent rien contre le ciel ! Une bulle anticyclonique les rattrape et fait chuter les vitesses. Huit nœuds de vent ce matin, de quoi se taper la tête contre une cloison… Bonne Espérance est encore à 150 milles. Ce matin 450 milles séparaient Mike Golding de son compatriote Alex Thomson. 


 

De Broc accélère



Lui aussi aux prises avec des vents instables, Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) tente de se frayer un passage en mettant le cap vers le sud pour rejoindre la porte des Aiguilles. En queue de peloton, Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets) a enfin le bonheur de glisser à plus de 19 nœuds en envisageant sérieusement de venir taquiner le tableau arrière de l’Akéna Vérandas d’Arnaud Boissières. Le duel entre les deux hommes sera intéressant à suivre à la barre de deux bateaux au potentiel équivalent. 



CLASSEMENT



Positions du 05/12 à 5 heures : 1.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 17 289 milles de la ligne d’arrivée; 2.Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) à 35 milles du leader; 3.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 48,1 m: 4.Alex Thomson (Hugo Boss) à 171,9 m; 5.Mike Golding (Gamesa) à 531,3 m; 6.Jean Le Cam (SynerCiel) à 597,1 m; 7.Dominique Wavre (Mirabaud) à 611,6 m; 8.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 1 299 m; 9.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 1 649,8 m; 10.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 1 770,4 m; 11.Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) à 1 810,8 m; 12.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 2 409,1 m. Non localisé : François Gabart (Macif). Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB).



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction