Le duo Gabart-Le Cléac'h sur la voie royale

Mots clés : , ,

François Gabart a repris vendredi matin la tête devant Armel Le Cléac’h. Derrière, la flotte s’étire inexorablement.
 


Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI) - Vendée Globe

En route vers le cap Horn, François Gabart (Macif) a repris vendredi, au classement de 5 heures, la tête de la course 2,7 milles devant Armel Le Cléac’h (Banque Populaire). Les deux hommes qui naviguent toujours ensemble s’échangent la vedette à tour de rôle depuis le début de la semaine. Dans un vent d’ouest moins soutenu que la veille, le Charentais et le Finistérien ont levé le pied en progressant à 14 noeuds. Le duo a empanné ce matin aux alentours de 3 heures pour prendre la direction de la porte de Nouvelle-Zélande, distante de 125 milles. Placée sur l'antiméridien, le début de la sixième porte des glaces devrait être atteint aux alentours de 12h30. Les skippers vivront ainsi deux fois la même journée... Un luxe inespéré en ce jour de fin du monde ! 605 milles derrière Macif, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) est remonté vers le nord pour continuer de bénéficier d’un flux d’ouest soutenu. Le skipper niçois voit l’étrave jaune de Cheminées Poujoulat se rapprocher du tableau arrière bleu de Virbac-Paprec. Certes, Bernard Stamm pointe encore à 311 milles de Dick, mais en s’emparant de la quatrième place au détriment d’Alex Thomson (Hugo Boss), le Suisse passe en mode chasse tout en retrouvant un moral durement éprouvé depuis quelques temps par des problèmes d’hydrogénérateurs récurrents. Une nouvelle fois, la logique est respectée dans ce Vendée Globe avec la présence au commandement des quatre bateaux de dernière génération les plus performants de la flotte.

 

Derrière... c’est dur !

A l’arrière, la bande des quatre emmenée par Jean Le Cam (SynerCiel) a beau se démener pour limiter les dégâts, rien à faire, elle concède du terrain quotidiennement. 173 milles devant Mike Golding (Gamesa), Le Cam compte désormais plus de quatre jours de retard sur le tableau de marche du tandem Gabart-Le Cléac’h. Tandis que Dominique Wavre (Mirabaud), lui, éprouve les pires difficultés pour repousser les assauts répétés de Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) qui n’a plus que 55 milles à combler pour revenir à sa hauteur. En queue de peloton, Arnaud Boissières (Akéna Vérandas), Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) et Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) couvrent un peu plus de 300 milles par jour alors que, dans le même temps, Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) n’en parcourt que la moitié en subissant les effets d’un anticyclone qui s’est reconstitué sur lui. Heureusement que le Franco-Italien éprouve du bonheur d’être en mer... à 4 467 milles de Gabart, soit un océan de différence.

 

CLASSEMENT

Positions du 21/12 à 5 heures : 1.François Gabart (Macif) à 11 301 milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 2,7 milles du leader; 3.Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) à 605,4 m; 4.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 916,7 m;Alex Thomson (Hugo Boss) à 917,8 m; 6.Jean Le Cam (SynerCiel) à 1 720,3 m; 7.Mike Golding (Gamesa) à 1 893,3 m; 8.Dominique Wavre (Mirabaud) à 2 014,6 m; 9.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 2 069,9 m; 10.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 2 789,5 m; 11.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 3 191,7 m; 12.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 3 472,2 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 4 467,5 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB).

 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction