Des leaders à grandes enjambées

Mots clés :

François Gabart et Armel Le Cléac’h allongent la foulée dans la remontée de l'Atlantique Sud. Bernard Stamm, lui, sera fixé sur son sort dans les prochaines heures.


Crédit photo : Benoît Stichelbaut - Banque Populaire

Pendant encore au moins une journée, François Gabart (Macif) et Armel le Cléac’h (Banque Populaire) devraient remonter rapidement l’Atlantique Sud grâce à des vents d’ouest-sud-ouest de plus ou moins 25 noeuds. Déjà, vendredi matin, les deux leaders séparés seulement par 21 milles, cavalaient entre 17 et 18 noeuds. Une météo favorable qui ne fait pas les affaires de Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec), englué 351 milles derrière Macif dans une zone de vents instable qui ne lui permet pas de progresser à plus de 11 noeuds. Alex Thomson, qui vient de doubler la longitude du cap Horn, est le grand bénéficiaire de ses dernières vingt-quatre heures en ne pointant plus qu’à 238 milles du tableau arrière de Virbac-Paprec. Derrière, dans un flux de sud-ouest bien établi, le groupe des cinq toujours dominé par Jean Le Cam (SynerCiel) navigue entre 15 et 17 noeuds. 1 800 milles dans le sillage de SynerCiel, Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) est contraint de traverser une zone de calmes pour remonter vers la porte des glaces Pacifique-ouest et se traîne à 7 noeuds. Enfin, en queue de peloton, Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) et Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) rencontrent actuellement des conditions de navigation agréables pour tracer leur route entre 13,5 et 14,5 noeuds.



 

Stamm attend le verdict



C’est normalement aujourd’hui vendredi 4 janvier que Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) connaîtra son sort. Le skipper suisse saura si le jury international a entendu son appel et fait preuve de clémence, ou bien si les cinq sages désignés par la Fédération Française de Voile confirment leur jugement de première instance en le disqualifiant définitivement du Vendée Globe 2012-2013 pour une double aide extérieure le 23 décembre dernier, lors de son escale technique sur l’île d’Enderby en Nouvelle-Zélande. En attendant le verdict, Stamm s’est emparé ce matin de la neuvième place au détriment d’Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) en ayant été le plus rapide de la flotte lors de ces dernières vingt-quatre heures (432 milles). Il ne reste plus qu’à souhaiter que ce ne fut pas un baroud d’honneur...



 

CLASSEMENT



Positions du 04/01 à 5 heures : 1. François Gabart (Macif) à 6 437 milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 21,7  milles du leader; 3.Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) à 350,5 m; 4.Alex Thomson (Hugo Boss) à 588,6 m; 5.Jean Le Cam (SynerCiel) à 1 880,5 m; 6.Mike Golding (Gamesa) à 2 275,5  m; 7.Dominique Wavre (Mirabaud) à 2 351,8  m; 8. Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 2 467,6 m; 9.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 2 499,6 m; 10.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 2 538,6 m;  11.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 3 688,5 m; 12.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 4 122,7 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 5 056,8  m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB).

 

LIRE AUSSI:

Vendée Globe : Bernard Stamm va connaître le verdict du jury

Vendée Globe : Gabart, la jeunesse au pouvoir



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction