Une année ambitieuse pour Yann Elies

Mots clés : , , , , , ,

Le navigateur, champion en titre de la Solitaire du Figaro, part en quête d’un doublé sur cette course mythique.


crédits photo: Vincent Curutchet / DPPI / Vendée Globe

Après avoir vécu une saison compliquée en 2012, en raison d’un budget décroché à la dernière minute, Yann Elies savoure le confort d’un partenariat stable qui lui permet de lancer un chantier ambitieux pour son Figaro Bénéteau. Pour sa première course, sa « mise en jambe », Yann Elies prépare la Transat Bretagne-Martinique, au départ de Brest le 17 mars prochain. « Je rêve depuis longtemps de faire une transatlantique en solitaire en Figaro, précise-t-il. C’est un support qui s’y prête bien, il est fiable et peut engendrer de belles bagarres. » Avec la Solitaire, Yann Elies a connu le sprint « mais je ne me suis jamais inscrit dans la durée sur ce support. » Yann Elies connaît la transatlantique en double mais n’y adhère pas. « Je pense qu’il n’y a pas assez de boulot pour deux à bord », explique le marin.


Vers le doublé sur la Solitaire
 

« Ensuite, la Solitaire va très vite arriver, observe Yann Elies. Les bateaux seront de retour début mai et à la fin du mois il faudra être à Bordeaux, après deux jours de navigation. » Le marin regrette de ne pas encore connaître les 2e et 3e étapes de cette Solitaire. « C’est un peu casse-couille ! », s’exclame Yann Elies. D’autant que le plateau s’annonce relevé cette année avec Jérémie Beyou et peut-être Armel Le Cleac’h. « En 2013, la Solitaire sonne comme une valeur refuge », commente Yann Elies qui vise le doublé. « Il y a une espèce de caste de marins à deux victoires, explique-t-il. Et une fois qu’on a abouti tout en haut du podium, on en veut encore. » La bataille devrait être féroce entre Yann Elies, en quête du doublé et champion en titre, et Jérémie Beyou, bien décidé à décrocher le triplé.


Le Tour de France et la Jacques Vabre
 

Yann Elies souhaite participer au Tour de France à la voile dont le plateau 2013 s’annonce alléchant. Pour le navigateur, « La participation de Franck Cammas représente indéniablement un attrait supplémentaire, comme celle de Thomas Coville qui a lui aussi évoqué le Tour de France 2013. » Les équipes d’élanceront de Dunkerque le 28 juin, arrivée prévue à Marseille le 28 juillet.
A l’automne, Yann Elies est tenté par la transat Jacques Vabre, « Itajai, c’est bien, ce n’est pas la porte à côté », apprécie le marin qui souhaite courir en multicoque.
Le programme est donc chargé mais pourrait d’écrémer au fil de la saison. « Sauf pour les courses en Figaro, ça c’est certain », précise Yann Elies.

 

LIRE AUSSI :
Yann Elies: "Je suis un peu fâché avec le Vendée Globe"

Sébastien Josse: "Il y a deux courses différentes"

Le salon de la plongée de Paris, c'est vendredi
 



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction