Pour le Tour de France à la voile, deux des favoris unissent leurs forces

Mots clés : , , ,

Ils pourraient être pires ennemis mais ce sont de fortes affinités qui unissent les deux skippers de Groupama et Courrier Dunkerque, Franck Cammas et Daniel Souben. Ce dernier nous présente leur programme d’échauffement commun.


Crédits photo: Jean-Marie Liot / ASO

Figaro Nautisme - Pourquoi avoir choisi de nouer un partenariat avec Groupama ?


Daniel Souben - Le mieux, pour se préparer à une compétition, c’est quand même de s’entraîner avec son meilleur adversaire ! Je connais Franck Cammas pour avoir navigué avec lui et nous avons développé des affinités.
 

Que souhaitez-vous partager ?
 

Nous avons déjà tenu plusieurs réunions pour décider quelles informations nous souhaitions partager et, pour l’instant, il n’y a pas de tabou. Nous voulons progresser en commun. Franck Cammas et son équipage vont profiter de notre expérience du M34 et du Tour de France à la voile. De notre côté, nous avons beaucoup à apprendre de l’organisation professionnelle d’un groupe comme le Groupama Sailing team qui a une expérience importante de très haut niveau. Ils ont quand même remporté la Volvo Ocean Race, épreuve de référence en équipage. Nous pouvons apprendre d’eux sur tous les postes, pour compléter notre panoplie. Après, nous ne nous sentons pas du tout à la peine, nous n’avons aucun complexe. Sur le Spi Ouest-France 2011, le team Groupama n’avait qu’un seul point d’avance sur nous et tout s’est joué à la toute fin.


Le premier entraînement commun est prévu ce jeudi 14 février. Comment va-t-il se dérouler ?

Nous allons étalonner nos bateaux pour trouver des solutions d’amélioration des performances pures des bateaux et des équipages. Puis, nous passerons à un débriefing approfondi. Naturellement, à l’approche du Spi Ouest-France (28 mars-1er avril), la compétition reprendra le dessus et nous allons transformer ce partenariat en adversité. Cela se fera sans doute à la mi-mars lorsque plusieurs bateaux nous rejoindrons dans la baie de Quiberon. Il sera alors temps de développer des petites choses que nous garderons pour nous avant la confrontation.


Que souhaitez-vous travailler pour améliorer vos performances en 2013 ?

Sur le Tour de France à la voile, nous avons remarqué que la transition Atlantique / Méditerranée était difficile. Lors de la dernière édition, nous sommes passés à côté et cela nous a coûté le tour. Il faut qu’on trouve une alchimie entre le repos à accorder aux équipiers fatigués par la première partie du tour et le rythme à imprimer immédiatement aux équipiers frais pour ne pas perdre de temps. Nous devons travailler l’organisation et la rotation des équipes.


Votre première compétition sera le Spi Ouest-France, du 28 mars au 1er avril, que représente-t-il pour vous ?
 

C’est la rentrée scolaire ! Nous sommes mélangés à d’autres séries ce qui permet de créer des liens entre skippers et d’échanger sur la navigation. C’est aussi l’un des plus grands rassemblements français de bateaux ce qui est intéressant pour nos partenaires.

 

LIRE AUSSI:

Dunkerque-Marseille pour le Tour de France à la voile

Plongée : Apnées dans le Grand Sud

Un tour du monde à 73 ans ... sur un bateau de 3 mètres !


 



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction