L’un accélère, l’autre ralentit

Mots clés : , ,

Tanguy de Lamotte donne rendez-vous ce week-end aux Sables d’Olonne pendant qu’Alessandro Di Benedetto est englué dans une bulle anticyclonique.


Photo Jean-Marie Liot (DPPI) - Vendée Globe

Conditions météo différentes pour les deux derniers concurrents du Vendée Globe. D’un côté Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) qui remontait l’Atlantique Nord mardi après-midi à près de 15 noeuds de moyenne grâce à des vents de sud bien établis. Et de l’autre Alessandro Di Benedetto (Team Plastique), englué dans une bulle anticyclonique, qui progresse péniblement à 5,6 nœuds.

 

De Lamotte est heureux

 

A 1 117 milles des Sables d’Olonne, Tanguy de Lamotte envisage de couper la ligne d’arrivée avant dimanche soir. En attendant de connaitre ce bonheur, le skipper d’Initiatives-coeur profite pleinement de ses derniers jours en mer. « Lundi fut une journée exceptionnelle de glisse avec un ciel sans nuage, 20 nœuds de vent, gennaker, grand-voile haute, parfait ! Le vent est chargé de sable, je ne sais pas s'il vient du Sahara ou des îles au vent de l'archipel mais le bateau est couvert d'une poussière orangée...J'ai pris une douche en fin de journée et je suis passé près de l'île de Flores de l'archipel des Açores, mais il faisait déjà nuit donc je n'ai vu que les lumières. Le coucher de soleil et la lune était magnifique, un croissant super fin, les pointes tournées vers le haut sur ce fond de dégradé de bleu qui tire jusqu'au orange à l'horizon. J’adore ces couleurs. On se voit ce weekend ! ».

 

Di Benedetto dans les calmes

 

872 milles derrière De Lamotte, le Franco-sicilien Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) éprouve les pires difficultés pour s’extirper d’une large zone de calmes. « Depuis la nuit dernière, le vent a faibli. Il est passé de 28 nœuds à 12-10 nœuds. La houle se calme aussi, c’est beaucoup plus tranquille et je remonte en direction nord, nord-est. Devant moi, il va y avoir un petit piège puisqu’il y a deux zones anticycloniques et je suis placé entre les deux. Je dois remonter au nord pour récupérer un flux d’ouest avec une grosse basse pression qui va se former d’ici quelques jours. En ce moment, je me trouve à environ 800 milles au sud-ouest des Açores et à environ 1000 milles des Canaries. Je ne peux pas encore donner exactement mon ETA, je ne sais pas. Au point de vue sportif, je vais essayer de faire moins de 105 jours comme les temps de référence de Thomas Coville et d'Arnaud Boissières sur les dernières éditions avec ce bateau. A ce jour, il y a des chances que j’arrive le 19 ou le 20 février. Le 19, c’est le jour de l’anniversaire de ma mère ! ».

 

CLASSEMENT

Positions du 11/02 à 16 heures : 1.François Gabart (Macif) arrivé le 27/01 à 15h18; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) le 27/01 à 18h35; 3.Alex Thomson (Hugo Boss) le 30/01 à 8h25; 4.Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) le 04/02 à 16h05 ; 5.Jean Le Cam (SynerCiel) le 06/02 à 13h14; 6.Mike Golding (Gamesa) le 06/02 à 19h38; 7.Dominique Wavre (Mirabaud) le 08/02 à 16h16; 8.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) le 09/02 à 15h11; 9.Bertrand De Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) le 10/02 à 18h12; 10.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 1 117milles de la ligne d’arrivée; 11.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 872,6 milles de De Lamotte. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB); Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat); Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered).



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction