Solitaire URGO Le Figaro : une très belle dernière étape en perspective

Le départ de la quatrième et dernière étape de la Solitaire URGO Le Figaro 2018 sera donné aujourd'hui, à 18h30. Quelles seront les conditions météo pour les prochains jours ? Réponse de notre expert METEO CONSULT, Pascal Scaviner.


Alexis Courcoux

Après trois étapes bien différentes les unes des autres qui ont éprouvé les concurrents, cette dernière d'une grande boucle autour de Saint-Gilles-Croix-de-Vie s’annonce comme une récompense de leurs efforts. En effet la présence d’un gradient isobarique moyen, dû à une situation météorologique de bordure au sud-est des hautes pressions qui s’étendent de l’Atlantique à la Manche, garantit des conditions de vents médiums. C’est donc le plus souvent à de bonnes allures que va s’effectuer cette régate, alternant la progression des bateaux au portant ou au près sous un vent irrégulier parfois en direction. Bonne autre nouvelle, la situation générale est fiable même s'il conviendra de surveiller l’évolution des petites dépressions mobiles qui circuleront sur les côtes du Morbihan et celles de Vendée ce soir et demain après-midi car elles sont toujours propices à engendrer des changements temporaires et significatifs sur la force et la direction des vents.

Pour le départ qui sera donné de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ce jeudi à 18h30, les conditions météorologiques seront favorables dans un vent irrégulier de secteur nord à nord-ouest pour 10 à 14 nœuds. La mer sera peu agitée avec une petite houle d’ouest-nord-ouest. Ce vent médium permettra aux skippers de naviguer au portant vers le pertuis charentais après s’être écarté de la côte. Le vent deviendra ensuite plus irrégulier et faiblira partiellement entre 7 et 11 nœuds en fin de soirée à l’approche de l’île de Ré, moment tactique où il faudra gérer les effets d’accélération ou de ralentissement au vent ou sous le vent de l’île.

Après avoir contourner l’île de Ré pour se diriger dans la nuit vers le plateau de Rochebonne et une marque de passage, c’est sous un vent de nord-nord-est plus vigoureux entre 12 et 17 nœuds que les skippers progresseront à de bonnes vitesses tribord amure. La mer restera peu agitée avec un bon clapot et des vagues autour d’1m.

En début de matinée de vendredi, voir fin de nuit, les premiers skippers devraient virer la marque de passage pour entamer une remontée vers l’île d’Yeu sous un vent toujours irrégulier entre nord et nord-est. Dans des conditions de navigation dorénavant au près obligeant à tirer des bords dans une mer parfois contrariante, les vitesses de navigation ralentiront un peu. L’approche de l’île d’Yeu devrait se faire ensuite avec un vent qui prendra de la gauche vers le nord-ouest tout en faiblissant.

En cours d’après-midi, en direction de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, le vent se renforcera au nord-ouest autour de 15 nœuds. Les nouvelles conditions de portant propulseront les concurrents vers l’arrivée, dont les premiers pourraient l’atteindre en fin d’après-midi.

A lire aussi :

Solitaire URGO Le Figaro : Sébastien SImon remporte la 3e étape

Honda renouvelle sa gamme V6



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction