Rhum : des rafales à plus de 50 noeuds aujourd'hui et demain !

Après un départ puissant pour l'ensemble de la flotte de la Route du Rhum, les premières avaries sont apparues... et malheureusement, cela ne risque pas de s'arranger ! Cyrille Duchesne, expert marine METEO CONSULT, nous donne les prévisions pour les jours à venir.


Ce mardi, un régime de sud-ouest très perturbé s’établit sur le proche Atlantique avec le passage d’un front chaud puis d’un front froid très actif accompagné de violentes rafales de vent. Un flux d’ouest-nord-ouest très instable avec une traîne active se met en place à l’arrière du front froid. Mercredi, on retrouvera un régime d’ouest très instable avec une traîne active s’accompagnant de fortes rafales de vent sous les grains. En allant vers le sud, le front froid de la veille sera situé à la latitude de Madère avec l’établissement d’un régime de nord modéré à l’arrière du front. Jeudi, un nouveau front perturbé s’étendra à la mi-journée du Portugal à la Cornouaille anglaise avec un fort vent de secteur sud précédant l’arrivée du front. A l’arrière de la perturbation, c’est un flux d’ouest à sud-ouest instable qui prendra la relais.

Conditions météo pour ces prochains jours :

Mardi 6 :

La situation météo se dégrade nettement sous l’influence d’une dépression très creuse sur le nord de l’Atlantique. Chez les Ultimes, Gabart et Joyon sont les seuls à avoir pu échapper à l’arrivée de la dépression grâce à leur position très au sud, au niveau du Cap Saint-Vincent. Le Cléach, positionné plus au nord-ouest a subi le renforcement du vent de sud-ouest la nuit dernière avec un virement de bord vers l’ouest-nord-ouest ; il peut maintenant reprendre une route sud avec le vent qui a viré à l’ouest à l’arrière du front froid. Chez les Multi 50, Roucayrol et Tripon se rapprochent de la côte portugaise pour trouver un éventuel abri et laisser passer le gros coup de vent attendu dans l’après-midi au passage du front. Le reste de la troupe très décalé vers le nord-ouest a subi le renforcement du vent de sud-ouest et passe progressivement à l’arrière du front froid avec un vent d’ouest à sud-ouest très instable avec des rafales de 40 noeuds sous les grains. Chez les Imocas, Thompson continue de faire cavalier seul en première position, au nord de la route directe. Il va pouvoir remettre du sud dans sa route avec l’orientation du vent au nord-ouest prévu en cours de journée. Pour les autres situés beaucoup plus à l’est et au sud avec une position moyenne à la latitude de La Rochelle, le vent d’ouest à sud-ouest sera accaompagné d’un temps très instable avec des grains et des rafales de 40 à 45 noeuds. Chez les class 40, Richomme est en tête avec une position très à l’ouest. Il devrait être le premier à profiter d’une bascule du vent au nord-ouest pour remettre du sud dans sa route. Ses poursuivants situés plus à l’est du plan d’eau sont très éparpillés entre le 45°N et le 48°N, sur plus de 200 milles. Ils subissent de plein fouet l’assaut du mauvais temps avec un fort vent de sud-ouest dans une mer forte et croisée qui ralentit leur progression. Ce sont ceux qui sont positionnés les plus au sud qui subiront le vent le plus fort avec 35 à 40 noeuds et des rafales proches de 50 noeuds. Chez les Rhum Multi, la flotte est très éparpillée entre ceux comme Peyron qui tentent de rejoindre la côte espagnole pour s’abriter et d’autres au coeur du golfe de Gascogne qui devront subir le gros coup de vent jusqu’à la nuit prochaine. Chez les Rhum mono, Gavignet est en tête très au sud-ouest du reste de la flotte qui a eu bien du mal à s’extirper de la molle dépressionnaire de lundi et navigue encore à une centaine de milles de la pointe bretonne. Pour eux c’est surtout en soirée et nuit prochaine qu’ils subiront le gros temps avec un flux de sud-ouest qui pourra atteindre 35 à 40 noeuds avec des rafales à 50 noeuds sous les grains.

Mercredi 7 :

Un flux d’ouest très instable s’établira sur le golfe de Gascogne et jusqu’au 12°W avec de nombreuses lignes de grains et des rafales qui pourront encore atteindre 45/50 noeuds sous les averses à caractère orageux. Pour ceux qui navigueront plus à l’ouest, ils verront la situation s’améliorer temporairement le matin avec le passage d’une petite dorsale ; le vent d’ouest sera plus modéré et l’instabilité s’atténuera. La situation météo se dégradera à nouveau au fil de l’après-midi avec le flux qui s’orientera au sud-ouest en se renforçant à l’approche d’un nouveau front perturbé. Les rafales de vent pourront atteindre 40 noeuds au passage du front. A noter que ce front se dirigera lentement vers la Corogne et la pointe bretonne dans la nuit de mercredi à jeudi. Enfin pour les premiers Ultimes, les conditions de vent faibliront ce mercredi, en bordure d’un axe de hautes pressions s’étalant au niveau du 35°N.

Jeudi 8 :

On retrouvera un temps très agité sur un axe allant des côtes portugaises à la mer d’Iroise avec un fort vent de sud de 30 à 35 noeuds. Pour un grand nombre de navigateurs situés plus à l’ouest, c’est un régime d’ouest instable qui s’établira avec des grains accompagnés de fortes rafales de vent. Les premiers ultimes navigueront dans un alizé modéré de secteur nord-est, en bordure sud de l’anticyclone des Açores situé par 34°N et 38°W.

A lire aussi :

Route du Rhum : deuxième nuit au coeur de la dépression

GGR 2018 : Jean-Luc Van Den Heede est renversé et endommagé



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction