Damien Seguin, sixième IMOCA à Pointe-à-Pitre

Damien Seguin a franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre ce lundi 18 novembre à 3h 55’ 02’’ locale (8h 55’ 02’’ heure de Paris) après 14 jours 18 heures 55 minutes et 02 secondes de course, à 9,98 nœuds de moyenne sur le parcours théorique (3 542 milles). Le skipper de Groupe Apicil aura parcouru en réalité 4 291 milles, à la vitesse de 12,09 nœuds. Il termine sixième de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe dans la catégorie IMOCA, 2 jours 07 heures 31 minute et 44 secondes derrière le vainqueur Paul Meilhat.


Jean-Marie Liot

Double champion para-olympique, Damien Seguin aura plus que confirmé qu’il faut toujours compter sur lui sur les courses océaniques, en particulier en IMOCA. Le Guadeloupéen avait d’ailleurs découvert la voile grâce à l’arrivée de Florence Arthaud en 1990 et la Route du Rhum-Destination Guadeloupe reste une balise dans son parcours nautique : il a déjà participé à deux éditions en Class40 (10ème en 2010 et 8ème en 2014).

Un match à trois

À bord de Groupe Apicil, un plan Finot-Conq de 2007 (baptisé DCNS, puis Commeunseulhomme), Damien Seguin n’a pas pu encore installer de foils a contrario de son concurrent Alan Roura qu’il devance de près de quarante milles à l’arrivée à Pointe-à-Pitre. Après le départ de Saint-Malo le 4 novembre, le solitaire prenait rapidement la voie du Sud pour pointer à la dixième place à la sortie du golfe de Gascogne. S’en suivait une grande cavalcade au large des côtes portugaises pour éviter l’arrivée d’une grosse dépression entre Açores et Lisbonne.

La molle qui régnait au large de Madère scindait alors la flotte des IMOCA puisque les cinq premiers arrivaient à s’échapper en accrochant les alizés alors que Damien Seguin revenait au contact de ses deux sisterships menés par Alan Roura et Stéphane Le Diraison. Les trois compères arrivaient alors à faire le break face à leurs poursuivants et entamaient une bataille navale dans les alizés à coups d’empannages et de recadrages. Et petit à petit, le skipper guadeloupéen grignotait ses camarades pour s’installer en tête de ce triumvirat après un peu plus de neuf jours de mer.

Groupe Apicil ne lâchera plus cette sixième place et Damien Seguin arrivera progressivement à conforter son avance, atteignant quasiment soixante milles au passage de la Tête à l’Anglais. Le skipper ne mettra qu’environ sept heures pour effectuer le tour de l’île et conclure cette onzième Route du Rhum-Destination Guadeloupe à la sixième place !

A lire aussi :

Les premières impressions de Paul Meilhat

IMOCA : Vincent Riou au pied du podium



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction