Route de Rhum : une nouvelle dépression et des alizés bien établis !

Ce mardi, sous l’influence d’une dépression espagnole, un flux de nord-ouest soutenu et instable se maintient entre les Açores, le Portugal et Madère avec des grains s’accompagnant de fortes rafales de vent. Découvrez les conditions météo des deux prochains jours, avec l'analyse de Cyrille Duchesne, expert METEO CONSULT.


©Sébastien Destremeau

Un front pluvio-orageux circule lentement vers le sud au niveau du 30°N avec un vent qui vire du sud-ouest au nord-nord-est après le passage du front. Au sud des Canaries, on retrouve une zone de vents faibles et irréguliers entre le 25 et le 27°N. L’alizé n’est présent qu’au sud du 25°N avec une masse d’air qui reste instable et des rafales qui peuvent atteindre 35/40 noeuds sous les grains orageux les plus actifs.

Mercredi, une nouvelle dépression viendra se centrer par 1002hPa au nord-ouest de la Corogne avec un flux d’ouest à nord-ouest instable entre les Açores et le Portugal avec de fortes rafales au passage des grains. En allant vers le sud, on retrouvera le front pluvio-orageux à la latitude des Canaries avec une brusque rotation du vent du sud-ouest vers le nord-est de part et d’autre du front. Une zone de vent faible et irrégulier s’établira entre Cap Vert et Canaries. Il faudra se diriger très à l’ouest pour retrouver un alizé bien établi en bordure sud d’un vaste anticyclone.

Conditions météo pour ces prochains jours :

Mardi 20 :

Chez les Ultimes, T.Coville est attendu à Pointe-à-Pitre en toute fin de journée de ce mardi. Il doit effectuer un dernier empannage suivi d’une descente express vers l’île papillon sous un alizé d’est de l’ordre de 15 noeuds. Il lui faudra subir une zone de dévente sous le vent des reliefs de Basse Terre avant de retrouver un peu plus d’air en approche de Pointe-à-Pitre. R.Pilliard est encore à plus de 1400 milles de l’arrivée mais il a trouvé son rythme de croisière et progresse à 13 noeuds de moyenne dans un alizé modéré.

T.Bouchard est le dernier en course chez les Multi 50. A 700 milles de l’arrivée, il continue sa grande migration vers l’ouest avec quelques empannages à effectuer dans un alizé consistant d’une vingtaine de noeuds.

Chez les Imocas, 8 marins ont franchi la ligne d’arrivée. A.Boissière est en approche de la Guadeloupe et devrait franchir la ligne d’arrivée la nuit prochaine. La situation météo reste compliquée pour les 3 derniers de la flotte qui doivent subir une zone de molle liée à la présence d’une dorsale dans le sud des Canaries. Cette journée s’annonce particulièrement longue car il sera bien difficile de s’extraire de cette bulle sans vent ; il leur faudra surveiller la moindre risée sur le plan d’eau pour pouvoir gagner un peu de vitesse.

Chez les Class 40, le leader incontesté Y.Richomme se trouvait à quelques milles de l’arrivée en fin de nuit guadeloupéenne ; il s’apprêtait à remporter une belle victoire après 16 jours passés en mer. Si une bonne moitié de la flotte navigue à bonne allure sur la route des alizés, le chemin est encore long pour la dizaine de marins située encore très à l’est sur l’Atlantique. A cela s’ajoute une situation météo parfois compliquée comme pour J.M.Loirat qui se trouve scotché dans la dorsale située au sud des Canaries. Situation difficile aussi pour le dernier de la troupe F.Lassort qui doit faire face à un temps très instable au large du Portugal avec des rafales de vent jusqu’à 40 noeuds au passage des grains.

Chez les Rhum Multi, ce mardi voit la victoire de leur leader P.Antoine. Sa victoire est remarquable avec une avance de 600 milles sur son poursuivant J.F.Lilti. La flotte est particulièrement étalée puisque le dernier F.Guyader navigue encore à mi-chemin entre Madère et le Cap Saint-Vincent avec une météo un peu moins agitée que ces derniers jours.

Pour les Rhum Mono, S.Gavignet entame sa dernière journée en mer avant de fêter sa victoire à Pointe-à-Pitre. Pendant ce temps là, les derniers naviguent dans un flux de nord modéré entre Açores et Madère.

Mercredi 21 :

Un système dépressionnaire se maintiendra à proximité de la péninsule ibérique avec un flux de nord nord-ouest instable entre les Açores et Madère. Un front orageux stationnera à la latitude des Canaries avec de fortes précipitations et de violentes rafales sous les cellules orageuses les plus actives. Une zone de vent faible s’établira entre les Canaries et le Cap Vert sous l’effet d’une dorsale. Alizé très irrégulier et instable en allant vers l’ouest et le sud-ouest avec des grains parfois orageux et de fortes rafales de vent.

Jeudi 22 :

Persistance d’une zone de vents irréguliers entre Canaries et Cap Vert avec un temps instable et des grains à caractère orageux. Plus à l’ouest, l’alizé est soutenu en bordure sud d’un anticyclone centré par 32°N et 35°W. Enfin, un système dépressionnaire persiste entre le golfe de Gascogne et le large Portugal avec un régime de nord instable entre Açores et Madère.

Conditions météo à Pointe-à-Pitre :

Mardi 20 :

Alternance de soleil et de passages nuageux. Faible risque d’averse.

Vent : est 15 à 20 km/h

Températures : de 23°C à 30°C.

Risque de précipitations : 20%

Mercredi 21

Alternance de soleil et de passages nuageux. Faible risque d’averse.

Vent : est 15 à 20 km/h

Températures : de 23°C à 30°C.

Risque de précipitations : 20%

Jeudi 22 :

Eclaircies et passages nuageux s’accompagnant parfois d’averses.

Vent : est 20 à 25 km/h

Températures : de 24°C à 29°C.

Risque de précipitations : 60%

A lire aussi :

Loïck Peyron : « je vais perdre la Route du Rhum ! »

Alan Roura bat Stéphane Le Diraison de 4 minutes et 43 secondes !



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction