Golden Globe Race : VDH tient bon, dernière ligne droite

Le français leader de la course, Jean-Luc Van Den Heede, a purgé sa peine de 18 heures samedi (pour utilisation non réglementaire de son téléphone satellite). Il est désormais libre de parcourir les 2 150 milles restants jusqu’à l’arrivée aux Sables d’Olonne. Il prévoit d’arriver le 26 janvier. Mais sera-t-il toujours le premier ?


Ce samedi, VDH a purgé sa peine de 18 heures pour utilisation non réglementaire de son téléphone satellite. Si Mark Slats a réduit l'écart, VDH est toujours en tête et est attendu le 26 janvier aux Sables. / © Christophe Favreau/PPL/GGR

Tandis que Jean-Luc effectuait sa pénalité au sud du 20° parallèle Nord, le Néerlandais Mark Slats, à la deuxième place, traversait les alizés Sud-Est à plus de 5 nœuds vers le nord. L’écart au but (jusqu’à la ligne d’arrivée) a été réduit à 417 milles nautiques. Pire pour Jean-Luc, les alizés Nord-Est ont disparu et il devrait faire face à la frustration d’une zone de calme jusqu’à mercredi au moins, tandis que Slats continue de réaliser de solides progrès. Les deux skippers naviguent sur des Rustler 36 de conceptions identiques, mais Matmut supporte un gréement plus petit qui a subi des dommages et que Jean-Luc ne souhaite pas pousser trop fort. Ophen Maverick bénéficie d’une voilure plus large, mais après 25 000 milles, elle commence à montrer des signes d’usure qui pourraient entraîner des fissures.

L'écart se réduit entre le Français Jean-Luc Van Den Heede et le Néerlandais Mark Slats, qui a réduit l'écart à 417 milles nautiques. / © Christophe Favreau/PPL/GGR

Van Den Heede n’a cependant pas aidé sa cause en passant au Nord du 20° parallèle pendant ses 18 heures de pénalité. Les règles sont très claires: “En traversant au nord des 20° de latitude nord, le concurrent faisant l’objet d’une pénalité de temps doit ensuite repasser au sud de cette latitude (au début du temps de pénalité) et ne pas la franchir à nouveau vers le nord (à moins de 40 milles du point de franchissement initial) jusqu’à ce que la pénalité de temps ait été effectuée. Le participant peut alors ensuite se diriger vers la ligne d’arrivée.

Classement actuel :

1. Jean-Luc Van Den Heede, Rustler 36 Matmut : 2 150 milles de l'arrivée, vitesse moyenne 2,9 noeuds.

2. Mark Slats, Rustler 36 Ohpen Maverick : à 417 milles du leader, vitesse moyenne 5 noeuds.

3. Uku Randmaa, Rustler 36 One and All : à 3 195 milles du leader, vitesse moyenne 3,9 noeuds.

4. Istvan Kopar, Tradewind 35 Puffin : à 4 254 milles du leader, vitesse moyenne 2,8 noeuds.

5. Tapio Lehtinen, Gaia 36 Asteria : à 7 140 milles du leader, vitesse moyenne 5,1 noeuds.

VDH est attendu aux Sables d'Olonne le 26 janvier prochain.

A lire aussi :

Top départ pour la Transat Classique 2019 !

Marseille : une vingtaine de bateaux touchés par un incendie



SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction