Monaco Globe Series : un sprint inédit de 1.400 milles nautiques en Méditerranée

Le Yacht Club de Monaco, présidé par S.A.S. le Prince Albert II, poursuit son développement sportif avec deux nouvelles épreuves : le Monaco Swan One Design et le Monaco Globe Series. Détail sur cette nouvelle épreuve méditerranéenne, avec comme objectif le Vendée Globe.


Le bateau monégasque Malizia II, ancien Gitana 16 ayant appartenu à Sébastien Josse, est considéré comme l'un des meilleurs monocoques au départ du Vendée Globe. / mesi_BD

Base hivernale de la monotypie avec l'organisation durant tout l'hiver des Sportsboat Winter Series et la participation d’une centaine d’équipages internationaux, le prestigieux Yacht Club monégasque inscrira deux nouvelles épreuves à son calendrier. Le Monaco Swan One Design, du 27 au 31 mars prochains pour les voiliers de type Clubswan 42, Swan 45 et Clubswan 50, puis les Monaco Globe Series, du 1er au 8 juin prochains, pour les unités de la catégorie IMOCA 60. « Deux nouveaux rendez-vous, qui j’en suis certain, positionneront notre Club sur le devant de la scène sportive internationale. » a déclaré SAS le Prince Albert II lors du traditionnel cocktail d’hiver du Y.C.M. Début juin, une douzaine d’équipages fera escale pour la première fois en Principauté afin de s’aligner au départ de la Monaco Globe Series, une course offshore en double et sans escale. Au programme : 1.400 milles nautiques, soit quatre jours et trois nuits de navigation. Après un départ de Monaco, la flotte longera la côte ouest de la Corse avant de s’engouffrer dans les Bouches de Bonifacio, direction les îles Eoliennes pour aller virer devant le Stromboli, puis Palerme en Sicile. La flotte mettra ensuite le cap sur les îles Baléares avant de rallier le Rocher.

Les IMOCA sont des bateaux de 60 pieds, légers et solides, avec un tirant d'eau de 4,50 m et un mât de 29 m de haut maximum. / YCM

Coup d'envoi du nouveau championnat IMOCA 2018-2020 à Monaco

Cette course était une évidence pour Pierre Casiraghi, vice-président du Y.C.M. : "L’arrivée l’an dernier de Malizia II, le vaisseau amiral de course au large du Yacht Club de Monaco, s’inscrit dans le cadre de la politique sportive de notre Club, avec pour ambition de faire rêver nos jeunes régatiers et susciter de nouvelles vocations. Faisant suite à notre participation avec Boris Herrmann à la Rolex Fastnet Race 2017 puis à la Transat Jacques Vabre, nous avons souhaité accueillir pour la première fois à Monaco ces monocoques de 60 pieds. Notre volonté est de proposer un parcours qui dévoile la beauté et l’énorme potentiel de navigation qu’offre la Méditerranée" confirme le skipper. Cette épreuve monégasque donnera le coup d’envoi du nouveau championnat IMOCA 2018-2020, rebaptisé « Globe Series », comprenant un système de points et de coefficients sur quatre ans. Objectif pour les marins : engranger un maximum de points afin de se qualifier pour les plus grandes courses au large, avec en ligne de mire le fameux Vendée Globe !

A lire aussi :

Premières indiscrétions sur la Route du Rhum 2018

La finale du GC32 Racing Tour 2018 se tiendra à Toulon



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction