Act 1 des Extreme Sailing Series 2018 : Alinghi ouvre le bal

Du 14 au 17 mars dernier, sept catamarans à foils se sont affrontés sur les eaux claires de Muscat, à Oman. La compétition a été intense et ce sont les Suisses d'Alinghi qui remporte le premier round !


Devant le parcours de golf d'Al Mouj, 7 équipages internationaux se sont affrontés. Alinghi a dominé l'ensemble des manches, suivi de près par SAP Exteme Sailing Team et Oman Air. / Lloyd Images

L'année 2018 commence fort pour Alinghi : l'équipage, déjà trois fois vainqueur des Extreme Sailing Series, a ouvert les hostilités en s'octroyant la victoire sur l'Act d'ouverture des Series 2018 à Muscat et par la même occasion, une nouvelle ligne à son palmarès : première victoire à Muscat en huit ans d'histoire.

Un affrontement de GC32 spectaculaire

Depuis 2016, l'évènement a pris une autre dimension avec l'introduction des GC32, des catamarans hydrofoil ultra-rapides et plus petits que les anciens Extreme 40. Les GC32, longs de 12 mètres et construits en fibre de carbone, ont révolutionné les régates des Extreme Sailing Series et rendent la compétition encore plus sportive et intense avec des bateaux qui volent au-dessus du plan d'eau, et frôlent à peine les vagues. Les catamarans peuvent atteindre les 39 noeuds, soit 9 de plus que leurs prédécesseurs.

Alinghi décolle sur l'Act 1

Le 14 mars dernier, sept équipages internationaux, soit 35 skippers confirmés, se sont affrontés sur les magnifiques eaux d'Oman, devant le parcours de golf d'Al Mouj. A bord de catamarans GC32, le verdict est sans appel : Alinghi domine le plan d'eau ! Composé de marins expérimentés des Series - Arnaud Psarofaghis, Nicolas Charbonnier, Nils Frei, Yves Detrey et Timothé Lapauw - l’équipage reste inchangé par rapport à la saison dernière. Une formule gagnante permettant à l’équipe suisse de terminer deuxième de la dernière course de l’Act, comptant pour le double de points. Sur l'ensemble des manches, le team a été tout de même talonné de près par Oman Air puis SAP Extreme Sailing Team mais au final les Suisses terminent l'Act 1 avec six points d'avance.

« La clé est dans la régularité, ce que nous nous sommes appliqués à faire jusqu’au bout. Aujourd’hui on a eu des départs et des situations un peu difficiles mais on s’est battus pour absolument chaque point, et  à la fin cela s’est joué sur la dernière manche, comme souvent sur les Extreme Sailing Series. C’est la première fois que nous remportons l’épreuve à Oman. Nous sommes ravis de ce début de saison ! » a déclaré Yves Detrey, de l'équipe Alinghi.

L'Act 1 est remporté par Alinghi, qui est à la tête du classement général avec 12 points, 1 point devant SAP. / Lloyd Images

SAP Extreme Sailing Team et Oman Air déçus, mais sur le podium

Pour SAP Extreme Sailing Team, vainqueur de 2017, cet Act 1 se termine sur une saveur amère : l'équipage a terminé dans les trois premières places de toutes les courses, sauf la dernière. Pour l’équipage local Oman Air, le dernier jour de course à Muscat s’est avéré quelque peu décevant. Une série de résultats décourageants a vu l’écart se creuser entre le bateau omanais et SAP Extreme Sailing Team classée deuxième.

Désormais, chaque équipage analyse ses performances et se préparent pour la prochaine bataille : le Championnat du Monde de GC32 au Lac de Garde en Italie, du 24 au 27 mai 2018.

Classement général Extreme Sailing Series 2018 :

1e Alinghi (SUI) 12 points

2e SAP Extreme Sailing Team (DEN) 11 pts

3e Oman Air (OMA) 10 pts

4e Land Rover BAR Academy (GBR) 9 pts

5e Red Bull Sailing Team (AUT) 8 pts

6e NZ Extreme Sailing Team (NZL) 7 pts

7e Team México (MEX) 6 pts

 

A lire aussi :

2018, une année chargée pour Alinghi

Transat AG2R : un équipage aux couleurs de la solidarité



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction