Vendée Globe
Au cœur de la course

Réouverture du dossier Stamm par le jury

Mots clés : , ,

Après avoir reçu le témoignage du navire russe, le jury a annoncé qu'il allait reconsidérer le cas du marin franco-suisse. 


Crédit Photo: Jean-Marie Liot / DPPI

Bernard Stamm va vite dans l'Océan Pacifique, et il fait bien car son cas n'est pas désespéré. L'organisation du Vendée Globe a annoncé samedi soir qu'après avoir reçu le témoignage écrit du marin du bateau russe, suspecté d'avoir apporté une aide au marin en difficulté au sud de la Nouvelle Zélande, il allait rouvrir  l'instruction du dossier. Pour expliquer ce rebondissement, le jury de la Fédération française de voile invoque la règle de course numéro 66 qui lui donne la possibilté de rouvrir une instruction quand il décide qu'il a pu commettre une erreur significative ou quand un nouveau fait significatif devient disponible. "Le jury ne pense pas avoir commis d’erreur, mais il considère que ce témoignage peut constituer un nouveau fait significatif", précise le président du jury international, Bernard Bonneau.

 

La disqualification du marin annoncée mercredi a fait souffler un vent de révolte sur la flotte du Vendée Globe. Après avoir reçu au moins six réclamations individuelles, le jury a reçu ce vendredi une réclamation collective, portée par la classe IMOCA et signée par l'ensemble des concurrents en course (ainsi que Kito de Pavant, Louis Burton, Marc Guillemot et Samantha Davies).

 

Tous pour un: les concurrents passent de la réclamation individuelle à la lettre collective

 

Alors qu'il était au coude à coude avec le skipper Alex Thomson dans l'Océan Pacifique, Bernard Stamm avait dû mettre le clignotant à gauche peu avant Noël et trouver un abris où réparer ses hydrogénérateurs endomagés. Le marin avait alors élu domicile au sud de la Nouvelle Zélande et entammé ses réparations. Mais le dérapage de son mouillage l'avait contraint à se mettre à couple d'un navire russe dont l'équipage lui avait alors prêté main forte sans qu'il en ait fait la demande. Une aide interdite sur le tour du monde sans escale et sans assistance.


Une détermination intacte
 

Devant la mobilisation du public et de nombre de ses confrères, Bernard Stamm a souhaité réagir: " J'ignore quelle réponse sera apportée à ma demande de réouverture, mais quelle qu'elle soit, je continuerai à me battre de toutes mes forces pour ces valeurs qui sont les miennes. Je vous souhaite à tous de poursuivre cette belle bagarre que nous livrons depuis le départ des Sables d'Olonne », écrit-il sur son site personnel. Et cette détermination fait des étincelles sur le plan sportif: en huit jours, le skipper de Cheminées Poujoulat est passé de la dixième à la huitième place en étant régulièrement le plus rapide de la flotte. Ainsi, au classement de 5 heures ce samedi matin, il filait à 19 noeuds et à 20 heures il était flashé à 18.3 noeuds.

 

LIRE AUSSI:

Belle opération pour Dick

Blog de JP Dick: "Je n'ai pas pu naviguer à 100% dans le Sud"

Wally: la plaisance haute couture

 

 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction