Vendée Globe
Au cœur de la course

Dick concède du terrain

Mots clés : ,

François Gabart et Armel Le Cléach remontent toujours l’Atlantique Sud au près. Suite à une avarie, Jean-Pierre Dick lâche un peu prise. Jean Le Cam, lui, arrive au Cap Horn.


Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI) - Vendée Globe

Au large de Buenos Aires, François Gabart (Macif) et Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) remontaient mardi matin l’Atlantique Sud entre 10,5 et 13 noeuds avec un flux de nord-ouest qui oscillait entre 10 et 15 noeuds. Toujours au près, mais avec un angle de vent un peu plus favorable que la veille. Décalé dans l’est, Gabart possède une avance de 66 milles sur son dauphin breton.

 



Dick perd du terrain



Derrière, Jean-Pierre Dick a concédé beaucoup de terrain en ne parcourant que 136 milles lors des dernières vingt-quatre heures, et pointe désormais à 406 milles de Macif. Principalement à cause de la rupture du loop (manille en textile qui tient l'étai principal de solent au pont) que le Niçois a dû réparer un long moment lundi en stoppant le bateau. Revenu à 170 milles du tableau arrière de Virbac-Paprec, Alex Thomson (Hugo Boss), sans faire de bruit, se rapproche du podium provisoire. A surveiller dans les prochains jours le résultat de l’option près des côtes sud-américaines du Britannique.

 



Le Cam au cap Horn



Soulagement pour Jean le Cam (SynerCiel) qui se présentera ce matin devant le cap Horn. Le Finistérien ne cachait pas sa hâte de quitter le Pacifique Sud qu’il n’a guère apprécié, ce sera bientôt chose faite. Toujours à la tête du groupe des cinq, Mike Golding (Gamesa) s’approche du célèbre rocher avec des conditions météo clémentes, tout comme Dominique Wavre (Mirabaud) et Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat). Ce dernier devrait normalement se faire ravitailler en carburant après le passage de la pointe de l’Amérique du Sud afin de pouvoir recharger ses batteries. Si tel était le cas, le skipper suisse serait automatiquement mis hors-course pour assistance extérieure. Sa disqualification actuellement rejugée en appel n’aurait alors plus une grande importance, exceptée pour le principe. Stamm a déjà annoncé qu’il poursuivrait malgré tout son tour du monde jusqu’à l’arrivée aux Sables d’Olonne. Séparés par seulement 23 milles, Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) et Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) se livrent une belle bataille pour le gain de la neuvième place. En queue de peloton, Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) affronte des vents musclés de sud-ouest de 35 noeuds alors que Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) et Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) progressent avec de bonnes conditions de navigation.




CLASSEMENT



Positions du 08/01 à 5 heures : 1. François Gabart (Macif) à 5 388 milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 65,9 milles du leader; 3.Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) à 406,7 m; 4.Alex Thomson (Hugo Boss) à 576,3 m; 5.Jean Le Cam (SynerCiel) à 1 685,7 m; 6.Mike Golding (Gamesa) à 1 918,6 m; 7.Dominique Wavre (Mirabaud) à 1983,7 m; 8.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 2 001,2 m; 9.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 2 213,6 m; 10.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 2 236,2 m; 11.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 3 605,8 m; 12.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 3 899,5 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 4 730,5 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB).

 

 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction