Vendée Globe
Au cœur de la course

La belle remontée de Thomson

Mots clés : ,

François Gabart creuse l’écart sur Armel Le Cléac’h. Alex Thomson, lui, continue de gagner du terrain


Crédit photo : Alex Thomson Racing

Vendredi, au pointage de 5 heures du matin, François Gabart (Macif) a creusé l’écart en tête de la course et posséde désormais 130 milles d’avance sur Armel Le Cléac’h (Banque Populaire). Au près débridé dans des vents soutenu de nord-est, les deux leaders remontent l’Atlantique Sud entre 16 et 17 noeuds, cap plein nord. La nuit a été profitable à Alex Thomson (Hugo Boss) qui, après s’être emparé hier de la troisième marche du podium au détriment de Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec), ne compte plus que 295 milles de retard sur Macif. On le pressentait, le skipper britannique, en faisant le pari de choisir une route délibérément différente du trio de tête en rasant les côtes sud-américaines et en allant chercher des vents portants, a joué gros. Et force est de constater que c’est un choix payant. Revenu au contact de Jean-Pierre Dick, il a bénéficié, d’une part, des soucis techniques du skipper de Virbac-Paprec 3, et de l’autre, d’une stratégie audacieuse.



 

Thomson à 17 noeuds

 



Les jours à venir seront peut-être plus compliqués pour Thomson : d’ici peu, Dick devrait pouvoir virer de bord et bénéficier d’un vent qui, petit à petit, sera de plus en plus favorable, tandis que Thomson risque de manger son pain noir en affrontant des vents de face. Rien n’est donc encore totalement acquis et la lutte promet d’être âpre jusqu’à l’arrivée. Il reste que le Gallois fait preuve, sur ce Vendée Globe, non seulement d’une détermination qui force le respect, mais aussi d’une sagesse nouvelle pour un marin dont la réputation voulait qu’il ne savait pas toujours ménager son matériel à bon escient. Rejoindra-t-il sur le podium final du Vendée Globe ses prédécesseurs Ellen Mac Arthur, deuxième en 2000-2001, et Mike Golding, troisième de l’édition 2004-2005 ? C’est encore un peu tôt pour le dire, mais la performance mérite d’être saluée. En attendant, Thomson cavale encore ce matin à 17 noeuds ! 112 milles derrière Hugo Boss, Dick devrait encore concéder du terrain dans la matinée en ne progressant qu’à 10 noeuds. 


 

Belles bagarres derrière

 



Jean Le Cam (SynerCiel) voit Mike Golding (Gamesa) venir lui contester la cinquième place. 136 milles séparent seulement les deux quinquas. Bagarre encore plus dure au Sud des îles Malouines où Dominique Wavre (Mirabaud), Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) et Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) se tiennent dans un mouchoir de poche, soit 71 milles. Dans le Pacifique sud, à l’approche du cap Horn, Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) navigue à 13,5 noeuds, poursuivit par Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) qui n’est plus qu’à 280 milles de son tableau arrière. Enfin, Alessandro Di Benedetto (Team Plastique), malgré un axe de safran tribord cassé, maintient une belle vitesse de croisière de 15 noeuds.




CLASSEMENT

 



Positions du 11/01 à 5 heures : 1.François Gabart (Macif) à 4 713milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 130,1 milles du leader; 3.Alex Thomson (Hugo Boss) à 295,1 m; Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) à 407,6 m; 5.Jean Le Cam (SynerCiel) à 1 541,1 m; 6.Mike Golding (Gamesa) à 1 677 m; 7.Dominique Wavre (Mirabaud) à 1958,2 m; 8.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 2 020,8 m; 9.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 2 029,9 m;10.Bertrand De Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 3 446 m; 11.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 3 626,6 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 4 413,4 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB); Bernard Stamm (Cheminées-Poujoulat)



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction