Vendée Globe
Au cœur de la course

Gabart garde la tête

Mots clés :

François Gabart et Armel Le Cléac’h progressaient jeudi matin à la même vitesse. Le sprint final est lancé entre les deux leaders !


Crédit photo : Vincent Curutchet (DPPI) - Vendée Globe

François Gabart respire un peu jeudi matin à la lecture du premier pointage de 5 heures. Le skipper de Macif ne concède plus de terrain à son dauphin Armel Le Cléac’h (Banque Populaire). A la sortie du Pot au noir, l’écart s’est stabilisé à 80 milles et les deux leaders remontent l’Atlantique Nord à la même vitesse, soit 10,1 noeuds avec des vents légers de nord-est. 



Un duel indécis



Les prochaines heures vont être déterminantes. Stratégiquement, les deux leaders vont tenter de se positionner le plus à l’est possible. Tenir cette position pour François Gabart, c’est pouvoir se placer entre son adversaire et l’arrivée et contrôler sa route. Qu’Armel tente de partir dans l’ouest ou qu’il souhaite serrer le vent, François n’aura plus qu’à l’accompagner en protégeant sa position. En revanche, si Armel Le Cléac’h parvient à maintenir le petit décalage qu’il a créé, il pourra profiter du régime d’alizés pour essayer de mettre la pression sur François Gabart, tout en étant maître de sa route. Il ne faudra pas oublier non plus Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) qui n’a pas dit son dernier mot. Certes le Niçois, à l’approche de l’équateur, a encore 436 milles de retard sur Gabart, mais ce matin, il cavalait à 15,4 noeuds. Tout dépendra de son passage dans le pot au noir. Quatrième, Alex Thomson (Hugo Boss), avec un handicap de 723 milles, ne semble plus en mesure de venir se mêler à la lutte finale à seulement 2 800 milles des Sables d’Olonne.

 



Chacun sa route



A plus de 2 000 milles des leaders, le groupe, emmené par Jean Le Cam (SynerCiel) à l’ouest et Mike Golding (Gamesa) dans l’est, s’est éclaté. Arnaud Boissières (AKENA Vérandas) a choisi de plutôt suivre les traces de Le Cam quand Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) parie sur l’est. Dominique Wavre (Mirabaud) continue sur une position intermédiaire qui présente l’avantage, dans cet océan d’incertitudes, d’être proche de la route directe.



 

Di Benedetto bientôt au Horn



A chaque océan ses frontières. Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde) et Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur) goûtent au plaisir de retrouver des mers plus apaisées, de revoir quelques bouts de terre, de sentir une vie humaine plus présente. Le cap Horn, ce grand tournant, celui qui marque le début d’une nouvelle étape, devrait être doublé d’ici vendredi soir pour Alessandro Di Benedetto (Team Plastique). 


 

CLASSEMENT



Positions du 17/01 à 5 heures : 1.François Gabart (Macif) à 2 836 milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 80,2 milles du leader; 3.Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) à 436,3 m; 4.Alex Thomson (Hugo Boss) à 723,4 m; 5.Jean Le Cam (SynerCiel) à 2 013,4 m; 6.Mike Golding (Gamesa) à 2 097,5 m; 7.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 2 241,1 m; 8.Dominique Wavre (Mirabaud) à 2 310,7 m; 9.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 2 359,3 m; 10.Bertrand De Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 3 532,5 m; 11.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 3 739,7 m; 12.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 4 405,2 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB); Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat)


LIRE AUSSI:

Bertrand de Broc : « Je prends énormément de plaisir »



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction