Une immense envie de Vendée Globe pour Louis Burton !

Vendée Globe
Samedi 17 octobre 2020 à 16h14

L’IMOCA Bureau Vallée 2 est désormais amarré aux Sables d’Olonne depuis jeudi 15 octobre. Louis Burton et toute l’équipe du projet voile peuvent être fiers du travail accompli pour être au départ, le 8 novembre prochain, du 9ème Vendée Globe.

©Be Racing
L’IMOCA Bureau Vallée 2 est désormais amarré aux Sables d’Olonne depuis jeudi 15 octobre. Louis Burton et toute l’équipe du projet voile peuvent être fiers du travail accompli pour être au départ, le 8 novembre prochain, du 9ème Vendée Globe.

« Il n’y a plus d’embûche pour prendre le départ de cette course magique » confiait hier matin Louis Burton. 7ème il y a quatre ans de cet incroyable tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance, le skipper de Bureau Vallée 2 repart avec une énorme envie sur son foiler, ancien vainqueur avec Armel Le Cléac’h du Vendée Globe 2016.

Le port des Sables d’Olonne s'est vite remplit depuis jeudi soir, les instructions de course précisant en effet que tous les IMOCA devaient être amarrés au ponton avant vendredi 16 octobre, 19h. Louis Burton et une partie de son équipe technique ont pris les devants et ont profité du convoyage depuis Saint-Malo pour tester une toute dernière fois l’IMOCA à foils de génération 2015, et faire un stop à Concarneau pour sortir de l’eau la machine, vérifier une ultime fois la carène…

Un avant-goût de globe

Accompagné par les dauphins et les camarades de jeu (Charal, Apivia, PRB…), cette dernière ligne droite, avant de s’amarrer pour trois semaines dans le port vendéen, aura été bénéfique pour Louis et son équipe. « C’était juste la dernière fois que nous naviguions ensemble avant de partir autour du monde. La dernière fois que nous pouvions constater que Bureau Vallée 2 est prêt ! ». Ainsi, Louis va désormais vivre ces derniers jours à terre entre rendez-vous médias, tous derniers préparatifs et confinement. Car 7 jours avant le grand saut le 8 novembre prochain à 13h02 très exactement, le skipper de Bureau Vallée 2 devra rester confiné avec ceux qui l’accompagneront dans le chenal et jusqu’à la ligne tant attendue.        

« Le convoyage s’est déroulé en deux temps avec un départ de Saint-Malo lundi dans des conditions musclées. Nous avons eu un premier bord rapide qui nous a permis de nous rassurer sur la performance du bateau. C’était du près, dans des conditions toniques jusqu’à la pointe Bretagne. Nous nous sommes arrêtés à Concarneau pour faire une dernière sortie d’eau du bateau. Toute l’équipe a bossé dur toute la soirée : l’idée était de refaire une bonne peinture antifouling sur le bulbe pour être sûr d’une bonne glisse. Puis nous sommes repartis tôt le lendemain matin cap sur les Sables ! Nous nous sommes retrouvés avec d’autres IMOCA comme PRB, Apivia, Yes We Cam, Charal, l’Occitane en Provence, on s’est tiré la bourre de manière informelle. Vraiment sympa ! La remontée du chenal avait une saveur toute particulière. Cela rappelle des souvenirs d’il y a quatre ans, toutes les images sont revenues avec précision. L’envie est là ! Il n’y a plus d’embûche pour prendre le départ de cette course magique ».

Fiche technique du bateau

Nouveau nom : Bureau Vallée 2

Port d’attache : St-Malo

Architectes : VPLP - Verdier

Chantier : CDK

Longueur : 18,28 m

Largeur : 5,80 m

Hauteur du mât : 27,30 m

Tirant d’eau : 4,50 m

Taille du cockpit : 7 m2

« Espace de vie » intérieur : 10 m2

Longueur totale de bouts cumulés : 1,5 km

Déplacement (poids) : 7,6 tonnes

Nombre de dérive : 2 (foils) génération 3

Surface de voiles au près : env. 360 m2

Surface de voiles au portant : env. 600 m2

Année de construction : 2015

Energie : Hydro + moteur

Nombre de voiles embarquées : 8

Nombre de miles : env. 40 000 (74 000km)

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.