Naviguer avec son animal de compagnie : conseils de la MAIF

Culture nautique
Par Figaronautisme.com avec MAIF
Lundi 12 juillet 2021 à 12h25

Même s’ils ne sont pas naturellement portés vers la navigation, les animaux de compagnie peuvent s’adapter à la vie à bord. Quelques conseils et partages d’expériences.

Même s’ils ne sont pas naturellement portés vers la navigation, les animaux de compagnie peuvent s’adapter à la vie à bord. Quelques conseils et partages d’expériences.

Les animaux de compagnie embarqués pour des traversées maritimes, voilà le genre d’histoires dont on raffole. Certains se souviennent sans doute de l’épopée de Guirec Soudée, parcourant les mers entre 2013 et 2018 sur son petit voilier, avec sa poule Monique. Le jeune marin a fait le tour des plateaux de télévision et sorti un livre pour raconter son aventure et comment les œufs de son gallinacé lui avaient sauvé la mise dans le Grand Nord.

Stéphanie et Jérôme Pannecoucke vivent avec leur chatte Zouzouille, sur leur voilier amarré au port de La Rochelle. En mars 2020, ils ont entamé un tour du monde, vite interrompu par la crise sanitaire. Ce n’est que partie remise fin 2021. « Lorsque l’on a commencé à parler de notre projet, les gens s’inquiétaient surtout pour Zouzouille, s’amuse Stéphanie. J’ai donc créé une page Facebook dédiée. » Zouzouille on board renseigne ses 1200 « chabonnés » sur la vie du félin à bord.

Sujette au mal de mer aussi

« Zouzouille n’a connu que le bateau depuis qu’elle est née il y a 7 ans et demi. Nous laissons un hublot ouvert en permanence. Elle entre et sort comme elle le ferait dans une maison » indique la maitresse. Le couple ne l’emmène pas systématiquement quand leur vient l’envie de partir en virée. « On la sent un peu stressée si ça bouge trop. La navigation, ce n’est pas innée chez eux non plus. Les chats comme les chiens peuvent être sujets au mal de mer. Ça ne lui est arrivé qu’une seule fois », précise Stéphanie

Tombée huit fois à l’eau

Sur un bateau, la sécurité est le point essentiel à observer avec quiconque et qui plus est avec un animal. « Nous avons installé un système de transfilage sur les filières autour du bateau. Si jamais Zouzouille glisse, elle peut se rattraper à quelque chose. Bon, ça gâche un peu l’esthétique du bateau... » Le couple a également prévu une épuisette, au cas où… « Il faut être attentif. Elle est déjà tombée à l’eau au moins huit fois ! » Des sites spécialisés font également état des gilets de sauvetage munis de poignées pour récupérer les animaux naufragés. « Je pense que naviguer avec un chat est moins contraignant qu’avec un chien. Il a moins besoin de bouger. » Zouzouille passe l’essentiel de son temps tranquillement à l’intérieur, au fond de la cabine où elle a trouvé sa place.

Côté pratique, il faut penser aux détails qui feront la différence pour le confort de tous. Une gamelle bien large qui risque moins de se renverser, une litière bien sûr. Pour les chiens cet aspect « besoins » est un peu plus contraignante. « Je sais que certains prévoient un tapis en gazon textile ou un morceau de moquette par exemple ». Il faut apprendre au chien « à faire » toujours au même endroit.

Escale à l’étranger : vaccination obligatoire

Pour préparer son tour du monde, Stéphanie avait organisé la vaccination de Zouzouille. Une démarche obligatoire en cas d’escales en pays étrangers. Selon le site douane.gouv :

- Démarche : Vous voyagez avec un chien, chat ou furet | Portail de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects - le vaccin antirabique - contre la rage - doit avoir été administré au moins 21 jours avant le départ. Autre obligation : l’animal doit être identifié par tatouage ou micropuce implantée.

Les ports réglementent

En toute logique, les responsables des ports de plaisance veulent contrôler les éventuels désagréments causés par nos amis, le plus souvent à quatre pattes. A La Rochelle par exemple, le règlement précise « qu’il est interdit de laisser divaguer les animaux domestiques sur le domaine portuaire. Les chiens notamment doivent être tenus en laisse sur les pontons. Et les propriétaires sont tenus de nettoyer leurs déjections. »

Finalement, avec un peu de méthode et d’attention, les animaux de compagnie sont plutôt les bienvenus à bord. Sauf le lapin bien sûr, dont la prononciation du nom même attirerait le mauvais œil sur le navire, selon d’ancestrales croyances maritimes…

L'équipe
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Gilles Chiorri
Gilles Chiorri
Associant une formation d’officier C1 de la marine marchande et un MBA d’HEC, Gilles Chiorri a sillonné tous les océans lors de nombreuses courses au large ou records, dont une victoire à la Mini Transat, détenteur du Trophée Jules Verne en 2002 à bord d’Orange, et une 2ème place à La Solitaire du Figaro la même année. Il a ensuite contribué à l’organisation de nombreux évènements, comme la Coupe de l’America, les Extreme Sailing Series et des courses océaniques dont la Route du Rhum et la Solitaire du Figaro (directeur de course), la Volvo Ocean Race (team manager). Sa connaissance du monde maritime et son réseau à l’international lui donnent une bonne compréhension du milieu qui nous passionne. Il collabore avec les équipes de METEO CONSULT et Figaro Nautisme depuis plus de 20 ans.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Charlotte Lacroix
Charlotte Lacroix
Charlotte est une véritable globe-trotteuse ! Très jeune, elle a vécu aux quatre coins du monde et a pris goût à la découverte du monde et à l'évasion. Tantôt à pied, en kayak, en paddle, à voile ou à moteur, elle aime partir à la découverte de paradis méconnus. Elle collabore avec Figaro Nautisme au fil de l'eau et de ses coups de cœur.
Max Billac
Max Billac
Max est tombé dedans quand il était petit ! Il a beaucoup navigué avec ses parents, aussi bien en voilier qu'en bateau moteur le long des côtes européennes mais pas que ! Avec quelques transatlantiques à son actif, il se passionne pour le monde du nautisme sous toutes ses formes. Il aime analyser le monde qui l'entoure et collabore avec Figaro Nautisme régulièrement
Denis Chabassière
Denis Chabassière
Naviguant depuis son plus jeune âge que ce soit en croisière, en course, au large, en régate, des deux côtés de l’Atlantique, en Manche comme en Méditerranée, Denis, quittant la radiologie rochelaise en 2017, a effectué avec sa femme à bord de PretAixte leur 42 pieds une circumnavigation par Panama et Cape Town. Il ne lui déplait pas non plus de naviguer dans le temps avec une prédilection pour la marine d’Empire, celle de Trafalgar …
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.