L'USS Thachtr, frégate antidrogue

Mardi 26 mars 2013 à 13h54

A près de 20 noeuds, la proue de la frégate USS Thach fend les eaux cobalt du Pacifique. Soudain l'alerte générale est donnée. Les tireurs prennent position sur le pont et une chaloupe pneumatique est jetée à la mer. La mission : contrôler un bateau soupçonné de transporter de la cocaïne.


L'USS Thach et ses 240 marins américains naviguent depuis huit jours sur une mer d'huile au large des côtes colombiennes dans le cadre de l'opération antidrogue Martillo, lancée en janvier 2012 par les Etats-Unis et d'autres pays d'Amérique centrale, où la lutte contre les cartels atteint un niveau de militarisation sans précédent.


Un officier au poste de commandement crache des ordres dans les haut-parleurs. Les hommes du lieutenant Eric Watkins, le chef des garde-côtes américains à bord, sont tendus. Radio sur le dos et pistolet 9 mm à la ceinture, eux seuls sont autorisés à inspecter les embarcations suspectes, souvent des bateaux de pêche, parfois des submersibles de fortune.


"On grimpe dans ces navires et on essaie de déterminer s'ils se livrent à de la contrebande en fouillant tous les recoins. On s'assure qu'il n'y a aucun compartiment dissimulé. C'est là qu'on trouve la drogue en général", explique le Lt. Watkins.


Alors quand l'alerte "phase 1" retentit dans les coursives, le navire est en moins de 30 mn sur le pied de guerre. "On est moins anxieux d'être éloigné de chez soi quand on sait que l'on fait quelque chose de positif pour protéger sa famille", lâche l'officier James Holm, qui vient de rempiler pour quatre ans dans la marine.


Un bateau suspect a été repéré dans les eaux internationales il y a quelques heures par des avions de reconnaissance. Avant l'arrivée de la frégate américaine, des paquets sont jetés par dessus bord. Eaux internationales obligent, il n'y a pas d'arrestation, mais environ 70 briques brunes d'un kilo de cocaïne sont saisies.


Pour les marins, le temps peut sembler long en mer. Lors des journées creuses, on fait des exercices de sauvetage, on repeint le bastingage et le pont, ou on teste l'armement léger. "C'est un des moments où on s'éclate le plus, en tirant", glisse l'un deux.


"Pour nous, il est logique d'avoir une forte présence aussi bas" dans la Pacifique afin de saisir la drogue à son départ avant qu'elle ne s'évanouisse sur des routes d'Amérique centrale, explique le capitaine de frégate de l'USS Thach, Hans Lynch, un grand blond aux épaules larges.


Contingent de 200 Marines au Guatemala, bases avancées dans la jungle hondurienne, installation de radars, formations de forces locales: les Etats-Unis n'ont cesse de militariser la lutte antidrogue dans la région depuis une dizaine d'années.
Mais cette lutte, "un élément crucial pour la sécurité (des Etats-Unis) au 21e siècle", selon l'Etat major américain, risque d'être largement compromise par les réductions de budget envisagées par Barack Obama, ont averti la semaine dernière les généraux devant le Congrès.


Selon le général John Kelly, chef du commandant sud des Etats-Unis, entre 150 et 200 tonnes de cocaïne ont été saisies en mer en 2012, soit environ 20% de la drogue à destination des villes américaines. Et pour chaque 200 tonnes saisies, ce sont 600 millions de dollars que Washington doit dépenser. Avec les coupes budgétaires du Pentagone, "toute cette drogue atteindra les côtes américaines", a-t-il prévenu.


Car depuis 2006, les trafiquants, principalement mexicains, ont changé de méthode face à l'intensification des contrôles: 93% de la drogue d'Amérique du Sud fait escale dans cette région, où des pans entiers de territoire sont hors de contrôle des autorités locales, souvent fortement corrompues.


Les cartels "utilisent des pinasses de pêche et des embarcations ultra-rapides d'un ou deux moteurs capables de transporter jusqu'à une tonne de drogue, explique le Lt Watkins. Ils viennent de Colombie ou d'Equateur et passent par le littoral pour se rendre vers le nord". En permanence, ce sont au moins quatre navires américains qui sillonnent le Pacifique et les Caraïbes, appuyés par six avions de reconnaissance.


Mike Vigil, ancien chef des opérations extérieures de la DEA, l'agence américaine antidrogue, voit malgré tout une "bonne tactique" dans les opérations style Martillo. Plus la drogue est interceptée tôt, plus les prises sont importantes, assure-t-il.

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.