France-Irlande en kite : le nouveau défi de Bruno Sroka

Mardi 26 mars 2013 à 9h00

A la fois compétiteur hors pair et éternel rêveur, Bruno Sroka ne cesse de se lancer de nouveaux défis. Le dernier en date : effectuer la traversée France-Irlande en kitesurf.

A la fois compétiteur hors pair et éternel rêveur, Bruno Sroka ne cesse de se lancer de nouveaux défis. Le dernier en date : effectuer la traversée France-Irlande en kitesurf.

Triple vainqueur de la Coupe Monde et d’Europe de kitesurf (2007, 2009, 2010, ndlr), Bruno Sroka fait partie de ceux qui ont choisi de vivre leurs rêves au lieu de rêver leur vie. Aventurier dans l’âme, la tête toujours pleine de projets, il consacre une partie de son temps à essayer de concrétiser ses projets les plus fous. A son actif, le premier record de la traversée Saint-Barthélemy-Saint Martin, les Sentiers de la Paix en janvier 2009 (Bruno Sroka est parti d’Eilat vers Aqaba, en Jordanie avant de passer la ligne de la frontière avec la Jordanie, alors que cessez-le feu venait d’être signé entre Israël et le Hamas afin de délivrer un message de paix, une colombe bleue sur sa voile), ou encore la traversée de la Pointe du Finistère, pour marquer les 500 jours de captivité des ex-otages Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. « Je suis un sportif engagé. J’essaie de véhiculer une image différente du sport parce que je pars du principe qu’un sportif est là pour délivrer des messages. Je pratique un sport individuel, mais j’ai envie de partager ma passion avec le plus grand nombre et de transmettre l’envie à d’autres de réaliser ce type de projet. C’est pour cette raison que je partage mon expérience lors de conférences dans les sociétés, agglomérations, fondations et associations ou auprès des scolaires ».


Après avoir réalisé son rêve de gosse en 2008, en devenant le premier homme et le seul à franchir le Cap Horn en kitesurf, il bat le record de la traversée de la Manche en 2012 sur 100 milles marins. Cette fois, c’est l’Irlande qu’il a en ligne de mire. « Je vais tenter de faire la traversée entre la pointe Nord du Finistère et Cork », avance-t-il. Un parcours de 220 milles marins qui n’aura rien d’un long fleuve tranquille. « C’est une première mondiale. Les conditions ne sont pas faciles en mer d’Irlande mais c’est le premier défi d’une série que je me suis lancé et que j’espère concrétiser prochainement ». Cette traversée, qui devrait durer aux alentours de 17 heures, lui permettra de valider certains points avant d’avancer davantage sur ses autres projets, de plus grande envergure cette fois. « Je partirai très tôt le matin et arriverai tard le soir. J’ai envie de voir quelle distance je peux parcourir en une journée histoire d’avoir un point de repère pour la suite». Un bateau accompagnateur le suivra pendant toute la durée de la traversée, avec à son bord un photographe cameraman qui immortalisera ces instants de glisse. D’autres images seront tournées par le biais d’une caméra embarquée, et d’un hélicoptère qui survolera la zone de départ.

 

Un budget de 60.000€ à boucler

 

Afin de transformer le rêve en réalité, Bruno Sroka doit boucler son budget de 60.000€. Une somme qui couvrira tous les frais inhérents à la traversée. « Cela couvre tout, de la sérigraphie de la voile, à la prestation de chaque intervenant, en passant pas la communication ou le transport », commente-t-il. Pour le moment, il peut d’ores et déjà compter sur le soutien de la Baie de Saint-Brieuc, dont il est ambassadeur pour la deuxième année consécutive. « Je cherche un gros sponsor, ou plusieurs partenaires. L’idéal serait d’en avoir trois ou quatre maximum, qui souhaitent communiquer sur ce type de projet. Bruno s’identifie comme un mix de la culture du large et celle de la plage. Aujourd’hui, le kitesurf est porteur en termes d’écologie et d’innovation. Certains bateaux s’équipent d’ailes de kite afin de réduire leur consommation en se servant de la force du vent ». En échange, les partenaires bénéficieront de visibilité sur la voile, la planche, le lycra ainsi que sur tous les supports de communication du projet. « L’idée est également de diffuser un maximum d’images où on voit les partenaires ».

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.