Clap de fin sur le Vendée Globe

Par Nathalie MOREAU
Lundi 1 décembre -1 à 23h53

En franchissant vendredi après-midi la ligne d’arrivée en onzième et dernière position, Alessandro Di Benedetto a brillamment mis un terme à la septième édition du Vendée Globe 2012-2013.

En franchissant vendredi après-midi la ligne d’arrivée en onzième et dernière position, Alessandro Di Benedetto a brillamment mis un terme à la septième édition du Vendée Globe 2012-2013.

Sous un soleil éclatant et un froid glacial, Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) a clôturé l’histoire du Vendée Globe 2012-2013 en se classant onzième, vendredi, à 15h36. Comme à son habitude, le public a répondu présent pour venir accueillir le dernier solitaire de retour à bon port, en envahissant les quais du chenal des Sables d’Olonne. Le skipper Franco-sicilien boucle le tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance en 104 jours 2 heures et 34 minutes, soit 26 jours et 17 minutes de plus que le vainqueur François Gabart (Macif). C’est le plus petit écart enregistré entre le premier et le dernier en sept éditions du Vendée Globe. La précédente marque de référence datait de 1997 : 34 jours d’écart entre Christophe Auguin, vainqueur en 105 jours 20 heures et 31 minutes et Catherine Chabaud, sixième et dernière en 140 jours 4 heures et 38 minutes. Belle performance pour Di Benedetto qui s’était élancé le 10 novembre dernier à la barre d’un monocoque 60 pieds (Plan Finot-Conq) mis à l’eau en 1998 qui était loin de pouvoir rivaliser avec la majeure partie des unités engagés, beaucoup plus récentes et véloces. Malgré ce handicap, le skipper de Team Plastique a maintenu une vitesse moyenne remarquable de 11,5 noeuds tout du long des 28 840 milles parcourus. A 41 ans, Alessandro Di Benedetto boucle son second tour du monde en solitaire après celui réalisé en 2005 à bord d’un monocoque de 6,50 mètres.

 

Di Benedetto aux anges

 

Les premières réactions à terre d’Alessandro Di Benedetto furent chaleureuses. « Je ne sais pas quoi dire, c’est fantastique, c’est merveilleux. Merci à Didier Elin, à Team Plastique et tous ceux qui nous ont aidés. C’est grâce à vous qu’on l’a fait. Le plus dur, c’était hier et ce matin. J’ai eu peur de casser le bateau, de ne pas arriver à temps...C’est le chenal qui m’a donné la force et le courage. Au départ, j’avais les larmes aux yeux car c’est très émouvant. C’est fantastique, c’est ce qui fait la grandeur du Vendée Globe, les gens sont passionnés. C’est une course unique. J’étais en mode compétition mais j’ai découvert le bateau au fur et à mesure. Ce n’était donc pas suffisant pour une course. J’ai commencé à vraiment bien le maîtriser dans l’Indien et il est vrai que je ne l’ai jamais poussé à 100%. Mais l’important, c’était de terminer. Je ne le cache pas, j’avais un stress, une appréhension, une responsabilité. Le passage du cap Horn a été un soulagement, je me suis dit : « C’est fait, ne reste plus que l’Atlantique et le Gascogne ». Et effectivement, j’ai eu un coup de baston dans le Gascogne. Mais on l’a fait. On était le plus petit budget du Vendée Globe et même si je ne crache pas sur le podium, pouvoir partager son aventure avec les gens compte énormément. Pour moi, c’était une expérience extraordinaire ». Le rideau est tombé sur cette aventure planétaire exceptionnelle, rendez-vous en 2016...pour en vivre une nouvelle.

 

CLASSEMENT FINAL

Vainqueur François Gabart (Macif) arrivé le 27/01 à 15h18; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) le 27/01 à 18h35; 3.Alex Thomson (Hugo Boss) le 30/01 à 8h25; 4.Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) le 04/02 à 16h05 ; 5.Jean Le Cam (SynerCiel) le 06/02 à 13h14; 6.Mike Golding (Gamesa) le 06/02 à 19h38; 7.Dominique Wavre (Mirabaud) le 08/02 à 16h16; 8.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) le 09/02 à 15h11; 9.Bertrand De Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) le 10/02 à 18h12; 10.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) le 17/02 à 10h58; 11.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) le 22/02 à 15h36. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB); Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat); Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered).