America’s Cup : deux médaillés d’or olympique testent les jeunes

Lundi 11 février 2013 à 13h48

Le trophée le plus convoité des régatiers est désormais à portée de bras des jeunes âgés de 19 à 24 ans. Pour gagner le droit de concourir à la Red Bull Youth America’s Cup, douze équipes vont s’affronter pendant deux semaines (du 9 au 24 février) à San Francisco.

Le trophée le plus convoité des régatiers est désormais à portée de bras des jeunes âgés de 19 à 24 ans. Pour gagner le droit de concourir à la Red Bull Youth America’s Cup, douze équipes vont s’affronter pendant deux semaines (du 9 au 24 février) à San Francisco.

Figaro Nautisme a rencontré en exclusivité Roman Hagara et Hans-Peter Steinacher, doubles médaillés d’or olympique de Tornado (catamaran) à Sydney et Athènes. Promus directeurs de la compétition par Red Bull, leur sponsor commun sur Extreme 40, ces deux Autrichiens sont chargés d’évaluer les équipes et ainsi délivrer à cinq d’entres elles le précieux droit d’entrée pour les régates finales du 1er au 4 septembre 2013 à San Francisco.


Figaro Nautisme : Quel est le profil des jeunes marins de la première Red Bull Youth America’s Cup ?
Roman Hagara : Les jeunes viennent principalement du milieu du catamaran, et certains possèdent déjà une expérience en Décision 35, M2 (circuit de trimarans et catamarans en Suisse) et même en Extreme 40. Les équipes se sont entrainées avec parfois deux professionnels à bord, ils apprennent très rapidement mais ont encore une technique à perfectionner pour mener un AC45.


Etes-vous surpris par l’engouement de cette Red Bull Youth America’s Cup ?

Hans-Peter Steinacher : Pas vraiment, les jeunes d’aujourd’hui cherchent très tôt des moyens d’entrer dans des équipes professionnelles et naviguer sur des bateaux rapides et spectaculaires ; une opportunité comme celle-ci ne pouvait que les séduire.


Comment s’organise ces sélections ?
Roman Hagara & Hans-Peter Steinacher :
Nous sommes chargés d’évaluer les différentes équipes aspirantes à courir la Red Bull Youth Americ’s Cup du 1er au 4 septembre 2013 à San Francisco. Les évaluations s’organisent en deux sessions de six équipes, sur trois AC45 autour de régates et de manœuvres. Les cinq meilleures équipes seront en finale pour décrocher le premier trophée de l’histoire en septembre.

 

« L’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Suisse, l’Italie et le Danemark favorites »

 

Les équipes sont-elles sur le même pied d’égalité ?
Hans-Peter Steinacher : Oui, toutes ont leur chance mais en réalité il existe de grosses différences entre les équipages. Des nations comme l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Suisse, l’Italie et le Danemark ont déjà beaucoup d’expérience et font donc partie des favorites pour les sélections. Mais rien n’est joué d’avance car nous évaluons aussi la capacité et la rapidité d’apprentissage des jeunes régatiers.


Quels sont les critères que vous allez retenir ?

Roman Hagara : Le facteur déterminant sera la faculté d’adaptation à un bateau aussi exigeant physiquement que l’AC45. Nous sommes chargés de désigner des équipes capables de remporter la Red Bull Youth America’s Cup. On sera intransigeant sur leur projet global, c’est à dire leur calendrier de préparation jusqu’à l’événement final. Nous voulons des équipes jeunes avec un vrai management d’équipe professionnelle.


Vous entamez votre quatrième saison d’Extreme 40, quelles différences faites-vous avec les AC45 ?
Roman Hagara & Hans-Peter Steinacher : La plus grande différence vient de l’utilisation de l’aile rigide à la place de la grand-voile. Cette technologie est très couteuse, normalement réservée à une élite et c’est pourquoi peu de personnes savent en tirer le meilleur. La vitesse du bateau est plus élevée sur AC45 ce qui nécessite une plus grande rapidité d’exécution et de réaction.

 

« Plus jeunes, nous y serions allés à coup sûr ! »

 

Que représente la Coupe de l’America pour vous ?
Roman Hagara & Hans-Peter Steinacher :
Le rêve de tous les marins… D’ailleurs cette Red Bull Youth America’s Cup doit être aussi un rêve pour eux. Si nous avions eu l’opportunité d’y participer plus jeune, nous y serions allés à coup sûr !


L’America’s Cup fait désormais la part belle au multicoque ; en tant que spécialiste du catamaran pourquoi ne pas tenter l’aventure ?
Roman Hagara & Hans-Peter Steinacher :
Nous aimerions nous engager sur l’America’s Cup mais nous avons lancé un projet d’Extreme 40 il y a trois ans avant de savoir que la Coupe allait se disputer sur des catamarans. Le format de course est différent en AC45, les courses sont plus longues et assez éloignées des spectateurs par rapport au Extreme Sailing Series. Le budget d’une équipe d’AC45 est également largement supérieur à celui d’une saison d’Extreme 40.


Quel est votre objectif pour la saison d’Extreme 40 qui reprend en mars à Oman ?
Roman Hagara & Hans-Peter Steinacher : Cette année il est clair que nous devons gagner des régates ! Après nous verrons bien où nos résultats nous mèneront au classement général, nous convoitons forcement une des marches du podium.


L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.