Sébastien Audigane fait le journaliste sur le VOR Maserati

Mercredi 16 janvier 2013 à 9h29

Le marin français navigue actuellement aux côtés de Giovanni Soldini sur la Route de l'Or entre New York et San Francisco. Il a envoyé des nouvelles du bord au Figaro Nautisme.

Le marin français navigue actuellement aux côtés de Giovanni Soldini sur la Route de l'Or entre New York et San Francisco. Il a envoyé des nouvelles du bord au Figaro Nautisme.

13 jours de course et déjà un premier record établie entre New York et l'Equateur en 8 jours et 23 heures. L'année commence bien pour l'équipage de Maserati toujours en avance sur le temps de référence de Yves Parlier en monocoque et proche du temps de Lionel Lemonchois en multicoque.

La semaine dernière à l'issue du passage d'une dorsale ouvrant la porte des Alizes de Nord Est, Maserati s'était offert trois belles journées de reaching –vent de travers- très sportives avec des pointes de vitesse régulières a 25 noeuds et une moyenne proche de 20 noeuds. A l'approche de l'Equateur, le vent mollissant nous avais permis de nous reposer un peu avant de passer le Pot au Noir très facilement.

Cette zone météo est souvent compliquée avec des grains très violents et soudain, ou au contraires très calmes. Il n est pas rare de rester colle sous un nuage sans vent. Il est souvent utile d'arrondir les grains en changeant de cap et parfois même de virer de bord pour en faire le tour. Cette fois-ci, nous n’avons pas eu trop de problèmes d'autant que nous étions bien aidés par les photographies satellites mise a jour toutes les deux ou trois heures... c'est beau le progrès.

Nous sommes maintenant poussés par des vents de Nord-Est a l'ouest d'un anticyclone. Sur la cote de Rio de Janeiro, une zone  orageuse compliquée nous a bien ralentis ces dernières 24 heures. Lors d un grain violent, nous avons cassé trois lattes de grand voile. Nous avons alors dû ralentir le bateau pour pouvoir réparer. Evidement, les ennuis n'arrivant jamais seuls, le vent est complètement tombé hier après midi et c'est seulement depuis quelques heures que nous progressons de nouveau à 18 noeuds.

A 1800 milles du Cap Horn, nous commençons à avoir une idées plus précise de la météo sur zone et ca devrait ben passer même si une trentaine de nœuds d'ouest nous attendent sur place. Pour le moment, le mot d'ordre est d'aller vite sur la route car dans quelques heures nous serons aux prises avec un nouvel anticyclone qu’ il faudra négocier au mieux .

La vie à bord est maintenant bien organisée: quatre duos se relaient toutes les deux heures. Quatre heures sur le pont à piloter régler ou changer les voiles quand c'est nécessaire. Quatre heures en mode repos, à étudier les fichiers météo , à dormir et manger. Les grosses manœuvres sont effectuées avec tout l'équipage mais la plupart du temps on essaye de laisser les gars dormir.

Sur Maserati, les repas sont préparés par Michele, notre reporter-cuistot qui, deux fois par jour, faire cuire le riz, les pates et les viandes ou poissons qui vont avec. Pour les petit déjeuner et autres petits repas, chacun se débrouille mais il n est pas rare qu’ une tournée de café ponctue le début d un quart.

Pour la vaisselle, chaque jour a son responsable propreté. Finalement le plus difficile sur ces bateaux est d'aller aux toilettes et de se laver car évidemment nous ne sommes pas a bord d'un yacht mais bien d'un bateau de course. Donc la toilette se fait avec un peu d'eau douce et des lingettes pour bébés et les besoins naturels soit par-dessus bord, soit dans un sac bio dégradable jeté par-dessus bord après usage.

La douche à la faveur d'un grain est toujours la bienvenue et dans le Pot au Noir, nous avons pu, à trois reprises, nous laver rapidement à l'eau douce. Ca fait du bien.

Depuis cette nuit, la température baisse doucement, nous avons remis les polaires fines sous le cirés: dans 1800 milles il fera 8 dégrée, l'été au cap Horn n'est pas très chaud.

Sebastien sur Maserati. 31 46 S 40 36 W.
 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.