Mon seul objectif: rester dans le même système météo qu'Armel et François

Par Jean-Pierre Dick
Samedi 15 décembre 2012 à 18h22

Bonjour à tous. La situation est un peu compliquée à bord de Virbac Paprec 3 puisque je viens de subir depuis deux jours un effet "passage à niveau". A quelques dizaines de milles près et alors que j'étais bien accrochés au duo de tête - François Gabart, Armel Le Cléac'h - je me suis retrouvé à éviter que l'anticyclone ne me rattrape et ne m'emprisonne dans ses vents mous pendant que mes deux petits camarades continuaient leur route dans du vent frais.

Mon grand problème est de rester devant cet anticyclone: si je me fais emprisonner dedans et arrêter, l'addition sera encore plus salée. Si je parviens à rester en avant de cette zone de mous, les écarts avec la tête de course vont finir par se stabiliser et je vais repartir.

La situation actuelle est très frustrante. Ca s'est joué à quelques milles près, j'étais bien dans le coup en tête de flotte, et maintenant je vois les milles défiler dans le mauvais sens. Il faut que ça s'arrête maintenant.

Le moral est bon car je n'ai pas le temps de déprimer: je ne pense qu'à une chose et n'ai qu'un seul objectif: rester dans le même système météo que les deux bateaux de tête. En restant dans le même régime, je vais pouvoir m'accrocher et attendre que la situation évolue dans le bon sens. Pour Bernard Stamm et Alex Thomson qui ne sont plus dans le même régime, la situation est compliquée. Si j'y reste, tout sera possible pour revenir.

Il faut rester serein. Il va y avoir des opportunités. En mer de Tasmanie? Peut-etre car la situation est complexe. Il y a plusieurs étages de dépressions avec une dépression qui descend, une autre qui est au sud et des anticyclone un peu partout. Les fichiers météo ne sont pas simples à décortiquer. Dans le Pacifique? Pas sûr. En tout cas, je n'y crois pas trop. Peut-être faudra-t-il attendre l'Atlantique sud où il se passe toujours des choses. Nous verrons bien. Je m'accroche et je pense à l'avenir. Car la route est encore très longue.

JP sur Virbac Paprec 3