Une Solitaire galactique en 2013 ?

Samedi 8 décembre 2012 à 9h02

Le plateau de la Solitaire du Figaro Éric Bompard Cachemire 2013 s'annonce exceptionnel, avec le retour d'anciens vainqueurs qui auront fort à faire face aux jeunes ténors surentraînés.

SAILING-FRA-MONOHULL-SOLITAIRE-FIGARO ©La Chaîne Météo

Le plateau de la Solitaire du Figaro Éric Bompard Cachemire 2013 s'annonce exceptionnel, avec le retour d'anciens vainqueurs qui auront fort à faire face aux jeunes ténors surentraînés.

L'édition 2003 de la Solitaire avait été marquée par le retour des stars de la course au large pour l'arrivée du monotype Figaro 2. Parmi eux: Loïck Peyron, Michel Desjoyeaux et Alain Gautier. Le cru 2013 pourrait réserver un scénario identique avec un plateau exceptionnel. La crise qui contrarie les désirs de gros bateaux des marins français, un Vendée Globe écourté, ou au contraire surfer sur un Vendée Globe réussi. Trois bonnes raisons pour avoir en 2013 un plateau exceptionnel.

 

Gilles Chiorri, directeur de course de la Solitaire, s'attend à voir plusieurs grands noms au départ de la Solitaire en 2013, mais aussi en 2014. «Nous fonctionnons par cycles, au rythme du Vendée Globe, explique-t-il. Les deux années qui précèdent le départ de "l'Everest des mers", les concurrents sont accaparés par cet objectif. Mais, une fois arrivés, ils ont tendance à revenir sur le circuit Figaro. Et puis, les sponsors ont besoin de continuer à exister.» Le premier ténor à sortir du bois est Jérémie Beyou. Le marin, concurrent malheureux du Vendée Globe, a annoncé cette semaine qu'il serait de retour sur la Solitaire 2013, sous les couleurs de son sponsor Maître Coq. Avant d'abandonner sur l'Everest des mers du fait de problèmes de quille, Jérémie Beyou pensait plutôt revenir sur la course en 2014 et se donnait trois ans pour décrocher un troisième titre. Il devrait trouver dans sa conquête un redoutable concurrent en la personne de Yann Eliès, qui est quasiment sûr d'être au départ à Bordeaux en juin prochain. Le tenant du titre, qui veut capitaliser sur des victoires en Figaro pour monter de plus gros projets, revient avec un mental de vainqueur. Autre camarade de promotion à Port-la-Forêt et marin de la même génération, Armel Le Cléac'h fait partie des potentiels revenants de prestige... et de très haut niveau. Mais toute annonce est prématurée en plein Vendée Globe. «La probabilité est non nulle», concède-t-on chez Banque Populaire. Le sponsor vient de mettre fin au contrat qui le liait à Jeanne Grégoire, grande habituée du circuit Figaro. «Il y a de réelles chances pour que Banque Populaire soit au départ de la Solitaire à Bordeaux. Maintenant, toute annonce est prématurée, Armel est en mer, il faut que l'on en discute avec lui», indique un porte-parole du groupe.

 

Autre marin qui pourrait s'inviter sur la Solitaire: Michel Desjoyeaux. «Je réfléchis à faire la Solitaire en 2013, si je ne pouvais poursuivre en MOD70», nous confiait le «Professeur» en octobre dernier. Aujourd'hui, il garde en tête un retour sur la Solitaire, mais il met toute son énergie dans la recherche de sponsors pour son Mod70. «C'est ça qui m'intéresse en ce moment», explique-t-il. Mais résistera-t-il à l'envie de venir conquérir un quatrième titre?

 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.