Zbigniew Gutkowski, l’énergie de la Baltique

Par Messager, Serge
Lundi 19 novembre 2012 à 7h55

PORTRAIT : Il y eu un Hongrois, un Russe, voici le Polonais Zbigniew Gutkowski entrant dans la légende du Vendée Globe. Un gaillard n’ayant apparemment pas froid aux yeux.

PORTRAIT : Il y eu un Hongrois, un Russe, voici le Polonais Zbigniew Gutkowski entrant dans la légende du Vendée Globe. Un gaillard n’ayant apparemment pas froid aux yeux.

Il a un prénom a consonance bretonne, un patronyme aléatoirement prononçable. Ses amis préfèrent donc l’appeler Gutek. Zbigniew Gutkowski est le premier marin polonais à se présenter au départ d’un Vendée Globe. Originaire de Gdansk où il a vu le jour en juin 1973, le robuste skipper n’a rien d’un poulet de trois semaines sorti tout juste de la couveuse des chantiers navals. Son passé de régatier et ses deux circumnavigations en attestent. Alors que ses camarades parlent Solidarnosc, lui est tourné vers l’Optimist dès l’âge de 10 ans. Membre pendant de nombreuses saisons de l’équipe olympique polonaise (470 et 49er), sa grande carcasse a su évoluer au-delà des parcours étriqués de la Baltique dès l’avènement du troisième millénaire. Le saut dans le grand bain est en effet lors de The Race. Équipier sur Warta-Polpharma skippé par son compatriote Roman Paszke, il termine 4e de l’épreuve sans limite. Après de multiples navigations comme sur la Nokia Oops Cup sur l’ex trimaran Bonduelle et une tentative avortée de tour du monde en solitaire, il monte sur ses ergots et sa propre écurie en 2010. La première véritable escapade en solitaire sera ainsi sur la dernière édition de la Velux 5 Oceans. Course autour du monde avec escales réservée aux bateaux vintage d’avant 2003. Il termine malgré moult péripéties à la 2e place sur le Bagages Superior, voilier ayant remporté le Vendée Globe en 1993 avec Alain Gautier.


Suite logique


Avec un tableau de chasse de plus de 130.000 milles nautiques, voici donc Zbigniew Gutkowski en coq en pâte sur la course de ses rêves : « Je suis vraiment fier de représenter mon pays dans cette épreuve et que mes fans puissent me suivre sur cette aventure. La voile est un sport apprécié et reconnu en Pologne, ne serait-ce que par la filière olympique. Le Vendée Globe était une suite logique dans ma carrière de coureur au large. Depuis la Velux 5 Oceans, tout mon temps a été consacré à la recherche d’un sponsor ». Qualifié pour l’épreuve avec son vieux bateau, son partenaire Energa, principal fournisseur polonais d’énergies renouvelables, est venu l’épauler en septembre. Avec un petit budget. Cela a permis nonobstant à Gutek de louer un autre bateau.


Limite


Avec des voiles neuves, un gréement revisité, le Polonais est entré deux jours après la date limite imposée par le règlement dans le port des Sables-d’Olonne. Satisfait néanmoins de cette course à l’échalote remportée, il ne se fait pas de souci sur la suite des évènements : « Il est beaucoup plus compétitif. C’est l’ancien Hugo Boss d’Alex Thomson. La direction de course a accepté ma présence en me demandant de parcourir 1500 milles en solitaire sur ce nouvel engin. Ceci en accord avec la classe Imoca. La voile est une discipline d’expérience. Plus vous en faites, meilleur vous êtes. Pour la Velux, tout le monde disait qu’il était impossible que je termine la course. Qui plus est, j’avais découvert le bateau seulement un mois avant le départ. La situation est la même. Il n’est pas plus dur qu’un autre. Le plus important est de trouver la limite à ne pas dépasser. Après le maxi catamaran ou le trimaran, celui-ci me paraît plus facile. Il le sera si toutefois il y a près de 100 nœuds de vent au cap Horn », explique-t-il en souriant.
A bientôt 40 ans, l’âge moyen des concurrents de cette édition, il part avec une idée en crête : « Mon but est le même que celui des autres concurrents, c’est-à-dire finir. C’est vrai que je rêve d’une bonne place. Je ne regarderai pas particulièrement la progression de tout le monde et suivrai mes propres choix tactiques ».
Marin de l'Année 2011 en Pologne, Zbigniew Gutkowski sera un des costauds à ausculter de près. Une chose est certaine, son cursus prouve qu’il est loin d’être une poule mouillée.
 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier
Guillaume Fourrier est un vrai passionné de la mer. Il pratique la pêche en mer depuis l'âge de 13 ans et a aujourd'hui à son actif près de 20 records de France, d'Europe et du Monde pour la prise de gros spécimens. Originaire de Boulogne-sur-Mer, il a sillonné les eaux de la façade Atlantique mais également celles de la Méditerranée. Il a également trempé ses lignes sur des contrées exotiques comme la Nouvelle-Calédonie, où il séjourna plusieurs mois à la recherche de gros poissons du lagon. Il pêche aujourd'hui en Normandie, son nouveau port d'attache.