Sud de l'Angleterre : vers une atténuation de la sécheresse ?

Par Figaronautisme.com
Samedi 21 avril 2012 à 7h47

Plusieurs mois déficitaires en pluie Depuis l'automne dernier, plusieurs régions du sud-est de l'Angleterre connaissent une

Paysage de La Hague
Plusieurs mois déficitaires en pluie Depuis l'automne dernier, plusieurs régions du sud-est de l'Angleterre connaissent une
Plusieurs mois déficitaires en pluie

Depuis l'automne dernier, plusieurs régions du sud-est de l'Angleterre connaissent une sécheresse marquée avec un déficit entre 50 et 75% de pluies. A titre d'exemple, l'Anglia, région située à l'est du pays, a connu les sept mois les plus secs depuis le début des relevés météo entre septembre 2011 et mars 2012. Conséquence directe de ce déficit pluviométrique, plusieurs régions ont été déclarées en état de sécheresse.


Des cours d'eau à très faible débit


Certains cours d'eau sont à un niveau très bas ; le débit du Lee, rivière située au nord de Londres est seulement à 25% de son niveau normal. Dans le sud-est du pays, plusieurs cours d'eau sont même à sec.


Troisième année consécutive d'automne et d'hiver secs en Angleterre

Le Royaume-Uni, mais plus particulièrement le sud du pays, a déjà souffert en 2010 et en 2011 d'une période de sécheresse hivernale. Quelques incendies de forêt avaient même été signalés au nord de Londres début mai 2011.



Déficit pluviométrique proche de 50% depuis le printemps 2011 dans le sud de l’Angleterre

Malgré un été 2011 pluvieux, le déficit de pluviométrique depuis janvier 2011 jusqu'à aujourd'hui atteint 50% à Cranwell (ville du sud-est de l'Angleterre) avec 350 mm de pluies relevés contre 600 mm habituellement pendant cette période.
A Manston, on a relevé toujours sur la même période 413 mm contre 560 mm. A Watnall (centre de l'Angleterre), on a recueilli 424 mm contre 675.

Ces chiffres traduisent donc très bien l'importance de la sécheresse en cours sur le sud du pays.



Retour de fortes pluies depuis début avril


Fin mars, le contexte a totalement changé avec une dépression qui se maintient sur les îles britanniques et une succession de fortes pluies et de chutes de neige abondantes sur le nord de l'Ecosse (au-dessus de 1000 mètres d'altitude). Dans l'est du Yorkshire et la ville de Pocklington, des dizaines d'habitations ont été inondées.

A Cranwell, on relève 80 mm depuis le 1er avril dernier. Entre le 15 avril 2011 et le 1er avril 2012, il n’était tombé que 330 mm de pluies. On a donc recueilli en l’espace de 20 jours (du 1er au 20 avril) 25% des précipitations recueillies entre le 15 avril 2011 et le 1er avril 2012, ce qui montre l’importance de la sécheresse qui sévit depuis l’hiver/printemps 2010/2011 dans cette ville.
Autre exemple de la sécheresse actuelle malgré les pluies de ce mois d’avril avec 550 mm de pluies mesurés entre le 15 avril 2011 et aujourd’hui à Bournemouth contre 800 habituellement pendant toute cette période…

Les pluies abondantes des 2 dernières semaines sont très insuffisantes et ne remettent pas en cause la sécheresse en cours : la moitié de l'Angleterre reste d’ailleurs en état de sécheresse.


Suivez l'évolution des conditions météo dans le monde sur votre téléphone au 32.64**