Hier après-midi : important contraste de températures nord-sud

Par Figaronautisme.com
Lundi 25 juin 2012 à 7h10

Une fraîcheur automnale au nord Comme ces derniers jours, la France se situe au carrefour de plusieurs influences

tempé ©La Chaîne Météo
Une fraîcheur automnale au nord Comme ces derniers jours, la France se situe au carrefour de plusieurs influences
Une fraîcheur automnale au nord


Comme ces derniers jours, la France se situe au carrefour de plusieurs influences météorologiques. Alors que l'été est bien installé sur l'Europe méditerranéenne, le flux perturbé persiste depuis les îles britanniques jusqu'à la Scandinavie. Le pays connaît donc un important contraste. Les fronts défilent toujours sur un tiers nord tandis que les températures dépassent quotidiennement les 30°C près de la Méditerranée.

Hier, cette différence de ressenti était particulièrement marquée. Une perturbation assez active a circulé sur les régions septentrionales avec des pluies modérées persistantes. Les cumuls ont été compris de 5 à 15 mm (jusqu'à 18 mm dans les Ardennes), mais surtout ce passage de front s'est accompagné de températures particulièrement basses. Sous les précipitations, il faisait à peine 15°C hier après-midi à Paris. Localement, les valeurs n'ont pas dépassé 12 à 14°C entre la Normandie, l'Ile-de-France et les Ardennes. Il s'agit de températures inférieures de près de 10°C aux moyennes de saison.


Températures caniculaires près de la Méditerranée



A contrario, sur un large tiers sud-est, l'été s'est installé depuis le début du mois de juin. Le soleil brille quotidiennement, parfois accompagné d'un léger mistral, et les températures sont excédentaires. Hier, la barre des 35°C a une nouvelle fois été dépassée dans l'intérieur de la région PACA et du Languedoc (36°C au Luc et à Béziers). La Corse connaissait aussi des valeurs très élevées, jusqu'à 34,8°C à Figari.


Ces prochains jours, c'est la chaleur qui va temporairement se généraliser, notamment entre mercredi et jeudi. La barre des 30°C pourrait ainsi être approchée sur le bassin parisien. Cela provoquera la formation d'orages, puis une nouvelle baisse du mercure pour le week-end.


Retrouvez toutes les prévisions heure par heure sur votre commune par téléphone au 3201*