Il y a un an : orage meurtrier au festival belge Pukkelpop

Par Figaronautisme.com
Jeudi 16 août 2012 à 8h54

Ce jeudi marque l'ouverture de l'édition 2012 du festival Pukkelpop qui se déroule chaque année à Kiewit en Belgique.

anatomie d'un orage
Ce jeudi marque l'ouverture de l'édition 2012 du festival Pukkelpop qui se déroule chaque année à Kiewit en Belgique.
Ce jeudi marque l'ouverture de l'édition 2012 du festival Pukkelpop qui se déroule chaque année à Kiewit en Belgique. Il y a un an, l'événement avait été marqué par l'apparition soudaine d'un violent orage ayant causé la mort de cinq personnes et blessé une centaine de festivaliers.



Une vague orageuse prévue mais très violente




La situation était particulièrement orageuse sur l'Europe de l'ouest ce jeudi 18 août 2011. Un front froid s'est en effet formé entre le nord de la France et la Belgique, au contact entre l'air chaud présent sur le continent et l'arrivée d'air plus frais en provenance de la Manche et de la Mer du Nord. Cette situation a généré de violents orages qui ont concerné la Haute-Normandie (violent orage à Notre-Dame-de-Bliquetuit, 76), la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais et la Belgique. Ces orages se sont ensuite renforcés en progressant vers le nord de la Belgique et l'Allemagne.



Un "scénario catastrophe"


Le scénario catastrophe s'est reproduit en Belgique jeudi soir peu avant 18h, lors du festival rock de Pukkelpop à Kiewit dans le nord du pays. Alors que le concert se déroulait sous un chapiteau baptisé "Le Chateau", de violents orages sont arrivés rapidement, accompagnés de fortes chutes de grêle mais surtout de violentes rafales de vent qui ont atteint les 170 km/h. En France un orage tout aussi violent avait frappé Charleville-Mézières fin juin 2011, avec des rafales à 144 km/h.

En météorologie, on parle de "microrafale humide" (voir notre schéma, à ne pas confondre avec les tornades) pour désigner ces violentes et brusques rafales de vent se produisent sous les très fortes averses qui accompagnent les orages les plus violents. Les orages de Pukkelpop 2011 étaient vraisemblablement de type "supercellulaires" en raison de la forte instabilité et du fort dynamisme d'altitude présent sur la région. Ce sont ces même orages qui peuvent parfois aussi s'accompagné de tornade, comme à Hautmont en France en août 2008.

Le phénomène n'a duré qu'une dizaine de minutes ce 18 août 2011 à Kiewit, mais la violence des éléments n'a laissé aucune chance à la structure extérieure : deux scènes se sont effondrées, plusieurs installations métalliques placées à l'entrée ainsi que des écrans géants sont tombés, et plusieurs arbres ont été déracinés par les rafales de vent liées à l'orage de grêle.


Pukkelpop 2012 : calme assuré




L'édition 2012 de Pukkelpop se déroulera sous de meilleurs conditions météo : la vague orageuse de ce mercredi 15 août n'a pas concerné la zone du festival et le calme devrait régner jusqu'à la fin de l'événement samedi soir. Sous un ciel peu nuageux, la température de ce jeudi soir atteindra les 21°C pour le plus grand bonheur des festivaliers.



Suivez l'évolution des conditions météo sur votre commune, heure par heure, sur votre téléphone au 32.01*
Gros orage