Alain Thébault vise les 100 noeuds avec l’Hydroptère Rocket

Jeudi 18 avril 2013 à 13h30

La tête toujours remplie de projets les plus fous, Alain Thébault s’attaquera au record de la Transpacifique avant de tenter de battre le record absolu de vitesse à la voile.

La tête toujours remplie de projets les plus fous, Alain Thébault s’attaquera au record de la Transpacifique avant de tenter de battre le record absolu de vitesse à la voile.

D’ici quelques semaines, Alain Thébault et ses équipiers Jean Le Cam, Yves Parlier et Jacques Vincent tenteront de battre le record de la Transpacifique entre Los Angeles et Honolulu sur un parcours de 2.200 milles, record détenu depuis 2006 par Oivier de Kersauzon (Geronimo). « Jean et Yves ont participé aux premiers vols de l’Hydroptère dans les années 90. On a essuyé les plâtres ensemble et vécu des moments inoubliables, rappelle Alain Thébault. Jacques Vincent m’a rejoint en 2005 et nous avons escaladé la barrière des 50 nœuds ensemble. Son touché de barre est impressionnant ». Actuellement basé à Alameda, à l’Est de la Baie de San Francisco, le bateau a été gruté à terre le 15 avril dernier afin de subir un check-up complet avant d’être remis à l’eau début mai, puis convoyé vers Los Angeles où il se mettra en stand-by à partir de fin mai pour la tentative de record. Ce convoyage permettra de tester la mise au point technique du bateau. L’équipage s’entraînera au large de Los Angeles en attendant la meilleure fenêtre météo pour s’élancer. « Au mois de juin, la position de l’anticyclone du Pacifique est idéale car il offre la route la plus directe vers Hawaii, commente Yves Parlier. Le vent thermique est bien actif à cette saison et nous permettra de quitter rapidement les côtes californiennes. Ensuite, nous surferons la longue joule du Pacifique au portant, avec quelques empannages à prévoir à l’approche de l’archipel d’Hawaii ».


Deux nouveaux partenaires embarquent dans l’aventure

Si DCNS a décidé de mettre un terme à son partenariat avec l’Hydroptère l’an dernier, le projet, qui peut compter sur le soutien de ses fidèles partenaires que sont les champagnes Lanson, Clip Industries et Atheos, a accueilli cet hiver deux nouveaux partenaires officiels : le fonds d’investissement français Capital Fund Management et Coyote System, éditeur de solutions d’aide à la conduite. « Le budget du record est presque bouclé. Le projet est encore ouvert à d’autres partenaires qui souhaiteraient se joindre à l’aventure et décrocher à nos côtés ce premier record historique », souligne Alain Thébault, qui confie chercher encore un budget compris entre 250 et 500.000€ pour la saison complète.


Des objectifs ambitieux


Alors que la tentative de record de la Transpacifique se profile à l’horizon, Alain Thébault a déjà le regard tourné vers l’avenir. Les ambitions sont claires : alterner records hauturiers et vitesse pure. Son prochain objectif : le record absolu de vitesse à la voile, qu’il avait décroché en 2009. Les ingénieurs du team travaillent à la conception d’un prototype biplace dont l’objectif sera de franchir la barre des 80 nœuds de moyenne à la voile. « Grâce à la performance de Paul Larsen et son Vestas Sailrocket, la voile est entrée dans l’équivalent du supersonique. La frontière physique des 50/55 nœuds a volé en éclats. Il n’y a plus de frein. Maintenant, ce sont les 80 nœuds de moyenne qu’il faut viser, avec probablement des pointes à 100 nœuds », explique Alain Thébault, qui s’associera au windsurfer suédois Anders Bringdal pour cette nouvelle tentative de record. Mais le programme d’Alain Thébault ne s’arrête pas là. Un retour au large est prévu avec l’Hydroptère 2, un trimaran qui synthétisera les performances de l’Hydroptère actuel et celles des maxi multicoque classiques. Une fois encore, la barre est haute : franchir l’Atlantique en trois jours et dépasser la barre des 1000 milles avalés en 24 heures. « Nous avons acquis une expérience considérable dans le domaine des foils et de la haute vitesse. Avec ces trois défis, nous avons de quoi alimenter un programme ambitieux à court, moyen et long terme. La technologie, l’aventure humaine et l’esprit pionnier seront comme toujours au centre du dispositif, poursuit Alain Thébault, qui met tout en œuvre pour réaliser ses rêves. « J’aime le côté déraisonnable donc j’ai vendu ma maison avec l’accord de mes filles pour pouvoir concrétiser ce projet d’Hydroptère Rocket. J’espère que le bateau pourra être mis à l’eau au printemps prochain ». Et d’ici deux ou trois ans, il espère bien s’attaquer au record de l’Atlantique.

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.