La course au gigantisme

Par Figaro Nautisme, Le
Lundi 22 avril 2013 à 10h29

Avec le lancement d'Azzam, un yacht de 180 m, la bataille entre milliardaires n'est pas près de s'éteindre. Plus d'une vingtaine de bateaux dépassent désormais les 110 m et rivalisent d'ingéniosités techniques, autant que sur leur design.

Avec le lancement d'Azzam, un yacht de 180 m, la bataille entre milliardaires n'est pas près de s'éteindre. Plus d'une vingtaine de bateaux dépassent désormais les 110 m et rivalisent d'ingéniosités techniques, autant que sur leur design.

Le milliardaire russe Roman Abramovitch avec son Eclipse de 162,5 m est sur le point de perdre son titre de propriétaire du plus grand yacht privé du monde. Azzam mesure 180 mètres et a coûté la coquette somme de 620 millions de dollars. L'identité du client est jusqu'ici restée secrète. Selon la rumeur, il s'agirait de la famille royale saoudienne. Son représentant a réuni une équipe de classe mondiale, représentée par des ingénieurs du chantier allemand Lürssen, le gestionnaire de projets techniques Burgess et le designer français Christophe Léoni. Avec une vitesse de pointe de 30 noeuds, ce yacht va battre tous les records. Reléguée au second rang, la propriété flottante de Roman Abramovitch a pourtant coûté plus cher, dépassant le milliard d'euros. Il faut dire que c'est une véritable forteresse, avec un système de détection de missiles, vingt-quatre cabines dotées de vitres pare-balles et deux emplacements réservés à des hélicoptères.

Cristal de Baccarat et peaux de crocodile

Autre joujou de luxe, le méga yacht A, appartenant au Russe Andrei Melnichenko, a été conçu par Philippe Starck. Livré en 2008 pour un coût de 300 millions de dollars, c'est un navire très design de 119 m qui ressemble à un sous-marin. Il est même décrit comme un «bateau furtif», sa coque très lisse ne laissant aucun sillage même à sa vitesse maximale de 25 noeuds. Son intérieur est somptueux avec des meubles en cristal de Baccarat ou recouverts de peaux de crocodiles... Tous ces yachts sont dotés de piscines, de salles de cinémas et de garages contenant des canots à moteurs et autres jet skis. Ils appartiennent à des milliardaires russes, à des familles saoudiennes ou à des princes des Emirats. Parmi les vingt plus grands yachts du monde, le premier américain figure en sixième position avec Rising Sun, un bateau de 138,4 m de long. On y trouve aussi la famille Niarchos, le célèbre armateur grec, dont les descendants possèdent toujours Atlantis II, un yacht de 115,8 m construit en 1981. Pas un seul Français n'est présent dans la liste de ces super unités. Il faut chercher parmi les yachts de moins de 100 mètres où Reborn, un yacht de 76 mètres appartenant à Bernard Tapie, est en avant-dernière position... Somme toute, un gagne petit!


LIRE AUSSI:

Les yachts et superyachts au rendez-vous à Antibes

A découvrir : La Manche sur un sous-marin à pédales