Grand Prix Guyader – De la bagarre à tous les étages

Par Figaronautisme.com
Samedi 4 mai 2013 à 19h51

Petits parcours côtiers, parcours de type « banane », runs de vitesses : la journée a été dense, ce samedi, pour les concurrents du Grand Prix Guyader qui ont bénéficié, comme la veille, de très belles conditions de navigation en baie de Douarnenez.

Petits parcours côtiers, parcours de type « banane », runs de vitesses : la journée a été dense, ce samedi, pour les concurrents du Grand Prix Guyader qui ont bénéficié, comme la veille, de très belles conditions de navigation en baie de Douarnenez.

Des côtiers pour commencer


Peu après 10h30, ce samedi, les Class40 ont été les premiers à s’élancer dans 8 à 12 nœuds de vent. Les huit bateaux ont disputé deux petits parcours côtier de 8 milles en baie de Douarnenez. GDF Suez de Sébastien Rogues et Earwen de Catherine Pourre se sont livrés une belle bagarre et ont réalisé tous les deux une journée à 4 points, avec chacun une place de premier et une place de troisième. Un duel haut en couleur, donc, arbitré par Le Pal Norma Concept de Bruno Jourdren qui s’est octroié, lui, deux places de 2e et remonte ainsi sur le podium au classement général provisoire. Pour leur part, les Imoca 60, les Multi50 et les Multi70+ ont bouclé un côtier de 19 milles. La bataille, là aussi, a été belle. Chez les monocoques, Groupe Bel de Kito de Pavant a confirmé sa bonne forme du moment et s’est offert une deuxième victoire après celle de la veille. Idem pour Maître Jacques de Loïc Féquet chez les Multi50. Chez les Maxi, en revanche, Virbac-Paprec 70 de Jean-Pierre Dick a dû se contenter de la troisième place ce samedi, payant sans doute son départ prématuré. C’est donc Banque Populaire skippé par Armel Le Cleac’h qui s’est offert la victoire devant Musandam de Sidney Gavignet. « Ca a été un peu chaud sur la ligne de départ. Le fait que Virbac-Paprec ait volé a sans doute fait nos affaires, tout comme le fait que les Omanais soient restés sous gennaker lors du premier bord de près. Reste que nous avons bien navigué et tiré les bons bords. Nous sommes d’autant plus satisfaits d’avoir gagné que les conditions n’étaient pas franchement favorables à notre bateau » a indiqué Ronan Lucas, directeur technique du team Banque Populaire, qui occupe désormais la place de leader dans sa catégorie, après deux courses.


Des runs en plat de résistance


Cet après-midi, alors que le vent a doucement fraîchi pour s’établir entre 12 et 15 nœuds, les Class40, Multi50, Imoca 70, Multi 70+, kitesurfs, planches à voile, Moths et engins de vitesses se sont affrontés à l’occasion de runs de vitesses. Le principe ? Aller le plus vite possible sur un bord de 2,5 milles, dans un sens ou dans l’autre. Au final, 400 tentatives ont été réalisées et 136 chronos ont été validés. Le meilleur ? Celui de Musandam. Sidney Gavignet et son équipage ont été flashés à 28,13 nœuds de moyenne sur la distance et se sont même offert le luxe d’effectuer les trois meilleurs temps du jour. Au total, 13 embarcations – dont sept kitesurfs - ont dépassé les 20 nœuds de moyenne. Un joli score compte-tenu des conditions plutôt légères qui ont balayé la baie ce samedi.


Trois « bananes » pour les M34


A 13 heures, les M34 sont entrés en piste. Pour leur première journée de compétition les huit équipages ont enchainé trois parcours de type « banane ». Groupama 34 de Franck Cammas s’est montré le plus régulier (2, 1, 2) mais s’est livré une lutte acharnée avec Courrier Dunkerque de Pierre-Antoine Morvan qu’il ne devance, ce soir, que d’un tout petit point au général. « C’était très serré, du coup, c’était vraiment sympa. Ca ne s’est pas joué à grand-chose. Nous avons pris quelques risques dans la deuxième manche de la journée en partant tout seul à l’opposé du plan d’eau, lors d’un bord de près. Nous aurions sans doute dû aller plus loin dans notre option, peut-être qu’elle aurait finit par payer. On a fini 4e, ce qui, malgré deux victoires par ailleurs, ne nous permet pas de pointer en tête ce soir. Il n’empêche, nous sommes plutôt contents de ce premier jours de course » a commenté Bertrand Castelnerac, équipier du bateau nordiste, bien décidé à prendre sa revanche, demain… si le vent le permet, car les prévisions annoncent un vent très faible sur les côtes bretonnes.


Cap sur Gijon pour les voiliers de la La Barquera
 

Comme prévu, à 13 heures tapantes, les dix concurrents de la Barquera se sont élancés au près, dans 5 à 10 nœuds de vent. Une fois sortis de la baie de Douarnenez, tous ont mis le clignotant à gauche, en direction de l’Espagne via le Raz de Sein. Dès lors, on a pu observer les premiers grands choix tactiques. Certains ont privilégié le large alors que certains ont préféré rester au plus près de la côte. A noter : l’avarie de drisse qui a contraint Christina IV de Nicolas Bagot à passer la ligne avec dix petites minutes de retard.
 

Classements :
 

Dragon (après 1 course) : 1. Zephyr (Tam Nguyen, Hong Kong) 1 point; 2. Stasya (A. Schmidt, RUS) 2 pts; 3. Jerboa (G. Wilkinson - Cox, GBR) 3 pts. (33 inscrits)


Monocoques 60 pieds : (après 2 courses) : 1. Groupe Bel (Kito de Pavant, SN Grau du Roi) 2 pts ; 2. Maître Coq (J. Beyou, SR Perros) 5 pts ; 3. Mare (J. Riechers, SR Douarnenez) 5 pts ; 4. Initiatives Cœur (Tanguy de Lamotte, UNCL) 8 pts.
 

Multicoques 70 pieds et + (après 2 courses) : 1. Banque Populaire (Armel Le Cleac’h, CN St Pol) 3 pts ; 2. Virbac-Paprec 70 (J.P. Dick) 4 pts ; 3. Musandam (S. Gavignet, Stade Français) 5 pts.
 

Multi50 (après 2 courses) : 1. Maître Jacques (Loïc Fequet, YC Saint-Lunaire) 2 points; 2. Arkema - Région Aquitaine (L. Roucayrol, CN Verdon) 5 pts; 3. Vers un monde sans sida (E. Nigon (CN Verdon) 7 pts; 4. Actual (Y. Le Blevec, SN Trinité-sur-Mer) 10 pts; 5. Gamin (P. Antoine, Amiens Voile) 10 pts; 6. Nookta (G. Buekenhout, APCC Voile) 10 pts; 7. Pir2 (E. Hochede, SR Fécamp) 13 pts. (7 inscrits)

 

Class40 (après 3 courses) : 1. GDF Suez (Sébastien Rogues, YC Baule) 5 points; 2. Earwen (C. Pourre, SN Trinité-sur-Mer) 6 pts; 3. La Pal Norma Concept (B. Jourdren, CN Carantec) 8 pts; 4. Solidaires en peloton (V. Erussard, SN Baie de Saint-Malo) 11 pts; 5. Groupe Picoty (J.-C. Caso, AS Cheminots) 17 pts; 6. Deltacalor (L. Regnier, AN Bourgenay) 18 pts; 7. Phesheya Racing (P. Hutton Squire) 19 pts; 8. Setti LTD (A. Michel, CN Saint-Pol) 24 pts. (8 inscrits)
 

M34 (après 3 courses) : 1. Groupama 34 (Franck Cammas, YC Pointe Rouge) 5 points; 2. Courrier Dunkerque (D. Souben, Dunkerque Plaisance) 6 pts; 3. Sodebo (D. Iehl, APCC Voile) 9 pts; 4. Team Oman Sail (C. Pouligny, SR Rochelaises) 12 pts; 5. Nantes Saint-Nazaire - E. Leclerc (C. Douguet, APCC Voile) 16 pts; 6. Bretagne Crédit Mutuel Elite (Nicolas Troussel, CVF) 16 pts; 7. Région Ile-de-France (Alain Roig, COYCH) 21 pts; 8. Ville de Genève Carrefour Addiction (Elodie Jane Mettraux) 23 pts. (8 inscrits)
 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.