Accident tragique dans le port de Gênes

Par Figaro Nautisme avec AFP
Mercredi 8 mai 2013 à 9h53

Le porte-conteneurs Jolly Nero a violemment heurté une tour de contrôle mardi soir, au moment de sortir du port de Gênes. Au moins trois personnes sont mortes (deux hommes de la capitainerie et un pilote), quatre sont blessées et on dénombrait entre 8 et 10 disparus au petit matin. 

Le porte-conteneurs Jolly Nero a violemment heurté une tour de contrôle mardi soir, au moment de sortir du port de Gênes. Au moins trois personnes sont mortes (deux hommes de la capitainerie et un pilote), quatre sont blessées et on dénombrait entre 8 et 10 disparus au petit matin. 

Alors qu'il manoeuvrait pour sortir du port, le porte-conteneurs de plus de 40 tonnes et 200 mètres de long a violemment heurté la Palazzina Piloti, d'où sont contrôlés les mouvements des bateaux. Selon les premiers témoignages, il semblerait que deux moteurs se soient bloqués, rendant le porte-containeurs incontrôlable. Sous le choc, la tour de contrôle, une haute structure de métal où se trouvent les bureaux des pilotes du port ainsi que les garde-côtes, s'est inclinée de 45 degrés et une partie s'est affaissée dans l'eau avec ses occupants. C'était l'heure du changement de service pour la capitainerie du port: "C'est le moment où le plus de personnes se trouvaient dans la tour", ont expliqué des garde-côtes au journal local, il Secolo XIX. Selon les secours sur place, trois des personnes portées disparues se trouvaient dans l'ascenseur de la tour au moment du choc. On ignore si elles ont chuté dans l'eau ou se trouvent prisonnières des ruines de la tour. Les plongeurs des pompiers, arrivés très vite sur les lieux, ont repêché neuf personnes dot trois corps sans vie. 

 

Le maire de Gênes, Marco Doria, a proclamé pour sa part un "deuil citoyen" face à "l'accident très grave survenu au port, qui frappe la ville entière", a rapporté l'agence ANSA.Cet accident rappelle douloureusement aux Italiens la tragédie du Costa Concordia. Ce paquebot de croisière avait fait naufrage le 13 janvier 2012 après avoir heurté un rocher tout près de l'île toscane du Giglio, faisant 32 morts.