L’aventure commence dans le Bronx

Mardi 28 mai 2013 à 10h24

Le weekend de Mémorial Day est enfin arrivé aux Etats-Unis et avec lui le début officiel de la saison estivale pour les New-Yorkais. Les plages sont ouvertes au public et les bateaux de touristes ont repris leurs balades autour de Manhattan. Comme beaucoup d’autres voiliers, notre bateau Moon River est enfin au mouillage après un long hiver au sec. Ni lui ni l’équipage ne sont tout-à-fait prêts mais il nous reste encore quelques semaines pour tout régler avant le départ. Rien de tel que le clapotis des vagues sur la coque pour s’imaginer dans l’océan. Un an en mer !

Le weekend de Mémorial Day est enfin arrivé aux Etats-Unis et avec lui le début officiel de la saison estivale pour les New-Yorkais. Les plages sont ouvertes au public et les bateaux de touristes ont repris leurs balades autour de Manhattan. Comme beaucoup d’autres voiliers, notre bateau Moon River est enfin au mouillage après un long hiver au sec. Ni lui ni l’équipage ne sont tout-à-fait prêts mais il nous reste encore quelques semaines pour tout régler avant le départ. Rien de tel que le clapotis des vagues sur la coque pour s’imaginer dans l’océan. Un an en mer !

Notre voyage nous emmènera jusqu’aux rives de l’Afrique, en passant par les Bermudes, les Açores, Madère, les îles Canaries et celles du Cap Vert. Après le Sénégal, nous remettrons le cap à l’ouest en direction des Caraïbes et des Bahamas pour finir normalement sur la côte est des Etats-Unis.


C’est dans le Bronx, à City Island, que commence l’aventure. La petite île de 2,4 km de long sur 1 km de large est située à l’extrémité est de New York. C’est là que mouille Moon River depuis quatre ans. A une heure de Manhattan en métro, l’île jadis peuplée d’Indiens Siwanoy et Lenape, rappelle les villages de pêcheurs de la nouvelle Angleterre. Le trajet sur la ligne 6 du métro new-yorkais offre à lui seul un aperçu spectaculaire de la diversité de la ville. Nous montons à la station 77. Les vieilles dames apprêtées de l’Upper East Side, abusant occasionnellement du Botox, laissent progressivement la place aux minorités noires et latinos des quartiers modestes. Plus on s’enfonce dans le Bronx, plus les conversations s’animent et plus les boucles d’oreilles en (faux ?) diamant se portent larges chez les hommes. On reconnait ceux qui se rendent à City Island au matériel de pêche qu’ils transportent.

 

Pour arriver jusqu’à la petite île de 4300 habitants, il faut encore traverser en bus le parc de Pelham Bay, célèbre pour ses perroquets d’Amérique latine, ses daims et les dizaines de cadavres qui ont été retrouvés là au plus fort du règne des gangs, dans les années 90. City Island ne ressemble à aucun autre endroit à New York. L’île où de nombreux films ont été tournés, a même un nom pour sa population indigène : les « chasseurs de palourdes ». Les résidents non natifs s’appellent des « avaleurs de moules » et les autres comme nous, sont juste les « autres ». C’est ici que les bateaux de l’America’s Cup étaient construits autrefois et l’île a gardé la tradition des artisans de la mer. Nous sommes dans l’un des quatre clubs nautiques, au Morris Yacht and Beach Club, une organisation centenaire qui tient à ses formalités. Pour devenir membre de ce club dirigé par un « commodore » et un « capitaine de la flotte », il ne faut pas avoir forcément beaucoup navigué mais il faut s’engager à un certain nombre d’heures de volontariat. En réalité, pour être réellement admis au sein de cette petite communauté très solidaire, il vaut mieux passer de nombreuses heures au bar. Moon River et son équipage exotique ont longtemps intrigué mais depuis que la rumeur de notre voyage « autour du monde » s’est répandue après la parution d’un article dans « Sailing Magazine », on vient nous voir en nous demandant si « c’est bien vrai » et si on emmène « ou pas » nos filles de huit et dix ans. Du coup, au Morris Yacht and Beach Club, on se prend à rêver de voyages au long cours. Personne ne semble prêter attention au sujet de l’article : nos problèmes… de mal de mer.

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.