Finistère: les conseils de Laury Thilleman

Lundi 2 juin 2014 à 17h44

Élue Miss France en décembre 2010, Laury Thilleman, qui officie depuis la fin de son règne en tant que consultante et présentatrice télé, entretient toujours des liens forts avec sa région natale.

Élue Miss France en décembre 2010, Laury Thilleman, qui officie depuis la fin de son règne en tant que consultante et présentatrice télé, entretient toujours des liens forts avec sa région natale.

Si aujourd’hui elle vit à Paris pour des raisons professionnelles, c’est à Brest, en Bretagne, que Laury Thilleman a passé son enfance et son adolescence. Une région à laquelle elle reste profondément attachée et où elle retourne dès que son emploi du temps le lui permet. « Ma famille et mes amis sont en Bretagne. J’essaie d’y retourner tous les mois ou au moins tous les deux ou trois mois. J’ai besoin de mon bol d’air frais. Pour moi, Paris, c’est pour le travail. Brest, c’est la famille, les amis et les loisirs. J’adore aller au bar Le Tour du Monde ou au restaurant Le Crabe Marteau quand je suis là-bas. Il y a aussi un Crabe Marteau à Paris, rue des Acacias, mais ce n’est pas pareil ».


La plage des Blancs Sablons pour le surf


Grande sportive dans l’âme, Laury Thilleman, qui pratique notamment le surf et la natation, affectionne particulièrement la plage des Blancs Sablons, située à environ une demi-heure de Brest. « La plage des Blancs Sablons, qui est à la pointe du Conquet, est mon coin de littoral préféré en Bretagne. C’est là que mes parents m’ont fait découvrir la mer pour la première fois quand j’étais bébé, nous confie-t-elle. J’y ai fait mes premiers pas en surf avec mes meilleurs amis. J’y allais très souvent puisque que j’habitais à Brest, et que mes meilleurs amis habitent Le Conquet. J’y passais la majeure partie de mon temps libre. Je me souviens qu’avant d’avoir le permis, on partait à deux sur un scooter et on transportait nos surfs sur une petite carriole qu’on tractait. Les autres nous suivaient à vélo, c’était assez sport. Une fois qu’on a eu le permis, on rentrait en voiture avec les combinaisons mouillées et on allait goûter chez les uns ou chez les autres ». Malgré les années qui passent, Laury Thilleman aime toujours autant y passer du temps. « Cet endroit, c’est mon bol d’air frais, j’y retourne dès que je peux pour surfer. C’est une plage familiale, où l’on peut se balader sur la plage ou dans les dunes. Le littoral est immense (la plage mesure 2,5 kilomètres de long, NDLR). Du coup, on n’est pas collé les uns aux autres même quand il y a du monde. Elle est également bien orientée pour les vagues. Et même s’il n’y a pas les plus grosses sessions au monde, elle est top pour débuter. Quand les conditions sont trop fortes, c’est un spot sur lequel on se replie, poursuit-elle. J’ai initié mon petit frère et ma petite sœur qui ont 12 ans et huit ans au surf. Même mon père s’y est mis. Je lui pique parfois son longboard car le shortboard est devenu un peu plus difficile, sachant que je pratique moins qu’avant ». Si elle pratique le surf depuis quelques années, elle ne s’est pour autant jamais lancée dans la compétition. « J’ai fait de la compétition dans quasiment tous les sports que j’ai pratiqués, sauf en surf. J’ai commencé trop tard et c’est un sport qui demande beaucoup d’investissement. Mais cela reste l’un de mes plus beaux loisirs ».


Les bonnes adresses de Laury Thilleman


Si la plage est idéale pour le surf, le village vaut également le détour selon Laury Thilleman. « Le Conquet est un petit village magnifique avec plein de petits commerces. Il y a même un port avec une petite passerelle. On se croirait dans un film, souligne-t-elle. Il y a une très bonne crêperie, Les Boucaniers, qui fait des crêpes d’antan. J’adore l’ambiance. On a l’impression de remonter le temps dans cet endroit. Et juste en face, il y a une petite boulangerie où je vais chercher mes kouign amann préférés ». Pour le logement, sa préférence va à l’Hostellerie de la pointe Saint Mathieu. « Je ne vais jamais à l’hôtel dans le Finistère mais celui-ci est au top. C’est là que toutes les Miss étaient hébergées avant l’élection de Miss France, l’année où j’ai rendu ma couronne. J’y ai passé deux nuits, se souvient-elle. L’hôtel est situé à côté du phare de la pointe Saint Mathieu et offre une superbe vue sur la pointe et les falaises. La plus belle vue du Finistère à mon sens. Les chambres sont originales et elles ont le charme de l’ancien. C’est vraiment sympa. Il y a également un très bon restaurant dans l’hôtel, on y mange très bien ».

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.