Les pays du Golfe misent tout sur le nautisme

Samedi 14 juin 2014 à 11h19

Riches d’une longue tradition maritime, les pays du Golfe misent sur le nautisme pour développer le tourisme dans la région, à l’instar du sultanat d’Oman, précurseur en la matière, et d’Abu Dhabi.

Riches d’une longue tradition maritime, les pays du Golfe misent sur le nautisme pour développer le tourisme dans la région, à l’instar du sultanat d’Oman, précurseur en la matière, et d’Abu Dhabi.

Les pays du Golfe ont fait de la voile l’un des axes majeurs de leur développement touristique. C’est notamment le cas du sultanat d’Oman et d’Abu Dhabi, très engagés sur la scène vélique internationale, mais également, dans une moindre mesure, du Qatar, de Dubaï ou encore de Bahreïn, qui accueillent chaque année des manifestations nautiques d’envergure internationale. Une course inspirée de notre Tour de France à la Voile, l'EFG Sailing Arabia, s'y est ainsi installée. La quatrième édition a eu lieu en février dernier. 

Outre l’aspect purement sportif, cette course constitue une belle vitrine pour le golfe Persique en matière d’infrastructures et d’accueil, tout en mettant en lumière les conditions idéales de navigation pendant l’hiver continental. Un atout non négligeable pour les entraînements des navigateurs. « En trois ans, l’événement a fait du Moyen Orient une destination exceptionnelle pour la course au large internationale, une destination qui propose des conditions de navigation inégalables et qui offre la possibilité de découvrir un mix fascinant de traditions ancestrales et de sophistication moderne, tout en formant des marins locaux, en s’appuyant sur des siècles d’héritage maritime », souligne David Graham, PDG d’Oman Sail, organisateur de la course. Pour HH Sheikh Khalid bin Zayed bin Sagr Al Nayan, président de la fédération de voile et d’aviron des Émirats Arabes Unis, l'un des pays hôtes. « Un tel événement permet de placer Abu Dhabi sur l’échiquier sportif international et contribue à faire rayonner le pays à travers le monde », précise-t-il.

 

Le nautisme en plein développement au Qatar

 

Tout n'est pourtant pas rose pour ces jeunes nations du nautisme. Ainsi, l’Oryx Quest, organisé par la navigatrice britannique Tracy Edwards et financé par Qatar Sport International (QSI), n'a compté que quatre bateaux au départ, en février 2005, et deux à l’arrivée. Cette course gagnée par Brian Thompson est bien loin d’avoir eu le succès escompté. L’échec de la course et des problèmes de primes ont conduit à l’annulation de la construction d’un catamaran de 40 mètres destiné à remplacer Doha 2006, et finalement à l'arrêt du Quest Tour. Cependant, cet échec n'a pas découragé le Qatar de poursuivre le développement du nautisme. Le pays n'a pas armé de nouveau bateau et n'a plus accueilli de grande course vélique mais il accueille ou organise des régates ainsi que des courses locales. L'émirat est également l'hôte de compétitions de motonautisme, dont les Qataris sont férus. Enfin, le Qatar fait la part belle à la plongée ainsi qu’à la pêche aux huîtres perlières, que l’on trouve encore en abondance dans ses eaux. De beaux atouts touristiques. Il est également possible d’y pratiquer le jet-ski, la voile, le kayak de mer ou encore le ski nautique.

 

Abu Dhabi, la Volvo Ocean Race en fer de lance


De son côté, Abu Dhabi a misé sur la Volvo Ocean Race pour promouvoir sa destination auprès des amoureux de la voile et du grand public. L’émirat, qui a accueilli une étape de la course et qui a engagé un bateau, Abu Dhabi Ocean Racing en 2012, a décidé de renouveler l’expérience cette année sous l’impulsion de l’Abu Dhabi Tourism & Culture Authority (TCA Abu Dhabi), en accueillant la troisième étape de la course autour du monde en équipage en décembre prochain. « Notre engagement dans la Volvo Ocean Race a fait rêver nos citoyens qui entretiennent un lien fort avec la mer, déclarait ainsi le président de l'organisation touristique, Sheikh Sultan Bin Tahnoon Al Nahyan, au moment de l’annonce de la deuxième participation de l’émirat à la course. En 2012, plus de 120.000 visiteurs ont participé aux manifestations organisées sur le village de la course. « Nous voulons poursuivre dans cette voie et offrir aux visiteurs et aux locaux une expérience unique, dont ils se souviendront longtemps après le départ de la flotte », précise-t-il. Si la course a permis de communiquer sur la destination et les conditions de navigations offertes par les eaux du golfe Persique, la Volvo Ocean Race a également permis à Abu Dhabi de développer son activité nautique et de poursuivre le développement de ses infrastructures. De nombreux clubs de voile, des sociétés de charters et de nouvelles marinas ont vu le jour au cours des 12 derniers mois, et ce n’est qu’un début. Selon TCA Abu Dhabi, participer à cette course permettra de booster la légitimité de l’émirat en tant que destination nautique de qualité. « Cette seconde campagne va permettre de développer encore plus la voile à Abu Dhabi, elle nous offrira une plateforme globale qui nous permettra de promouvoir notre héritage maritime », ajoutait-il. D’ici 2030, le gouvernement espère construire 45 marinas qui s’ajouteront aux six déjà existantes, afin d’accueillir 10.000 yachts de luxe.

 

L'équipe
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
Sophie Liman
Sophie Liman
Sophie est la dernière recrue de l'équipe de rédaction. Passionnée de loisirs nautiques et de voyages au bout du monde, Sophie est curieuse et dynamique, à l'affut des derniers évènements, bons plans, infos, bonnes adresses, mais ce n'est pas tout ! Douée pour le montage vidéo, elle est derrière la plupart de nos sujets multimédia et elle assure également l'animation des réseaux sociaux de Figaro Nautisme.
Thomas Darbois
Thomas Darbois
Passionné depuis son enfance par toutes les formes de glisse et par la mer, Thomas a longtemps vécu dans le nord de la Floride aux Etats-Unis. Une expérience qui lui a permis de découvrir l'univers du bateau à moteur et du catamaran à travers plusieurs essais et croisières notamment dans les Caraïbes. Il contribue régulièrement à la rédaction de Figaro Nautisme.