Un plan de protection pour sauver les océans

Mardi 24 juin 2014 à 11h20

Les océans sont menacés par la pollution et la surpêche ce qui nécessite la mise en oeuvre d'un plan de sauvetage dans les cinq prochaines années, conclut lundi une commission indépendante formée d'anciens hauts responsables gouvernementaux et d'hommes d'affaires.

 

La Commission Océan Mondial créée en février 2013 estime qu'une moindre utilisation des objets en plastique, une restriction de la pêche industrielle en haute mer qui est subventionnée et la mise en place de réglementations strictes pour l'exploration pétrolière et gazière au large des côtes sont des éléments clés de ce plan. Au total, la Commission avance huit propositions pour restaurer et préserver la santé des océans dans son rapport intitulé "Du déclin à la restauration: un plan de sauvetage des océans du monde".

 

"Les océans qui recouvrent 70% de la superficie de notre planète produisent 50% de notre oxygène et emmagasinent 25% des émissions mondiales de carbone (CO2)" et sont essentiels pour notre alimentation, souligne José María Figueres, ancien président du Costa Rica qui copréside la Commission. "Si l'on ne parvient pas à enrayer le déclin des océans dans les cinq ans, la communauté internationale devra envisager de faire de la haute mer une zone de régénération interdite à toute activité économique jusqu'à ce que la santé de cet écosystème soit rétablie", met-il en garde.

 

La Commission insiste pour mettre en place immédiatement des limites aux subventions gouvernementales octroyées à la pêche en haute mer, avant d'y mettre fin d'ici cinq ans. Dix nations sont principalement engagées dans cette pêche industrielle et seraient visées par une telle mesure. Il s'agit des Etats-Unis, de pays de l'Union européenne, du Japon et de la Chine.

 

"Quelque 60% de ces subventions encouragent directement des pratiques de pêche qui ne sont pas durables, et sans ces aides publiques ces activités de pêche en haute mer ne seraient pas rentables", affirme le rapport. Jusqu'à 64% de la superficie des océans et la moitié de leurs ressources de pêche ne sont régis par aucun Etat et tombe sous le régime de liberté de la haute mer. Selon la Commission, l'absence de juridiction dans ces eaux pose un énorme problème et nécessite que les pays négocient un nouvel accord dans le cadre de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM). Un tel accord devrait faire de la santé des océans, ainsi que de la protection de la haute mer contre une surexploitation et le gaspillage de ses ressources, une priorité. Il devrait aussi prévoir d'y créer des zones marines protégées.

"La haute mer c'est comme un Etat en déliquescence avec une piètre gouvernance et une absence de contrôle et de gestion qui ont pour conséquence que des ressources précieuses ne sont pas protégées", juge David Miliband, ex-ministre britannique des Affaires étrangères, coprésident de la Commission.

 

L'équipe
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est l'un des fondateur de METEO CONSULT – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade
Geoffroy Langlade est le directeur des contenus chez Figaro Nautisme. Il est également réalisateur et producteur de programmes tv & web dans le domaine du sport, de l'art de vivre et du nautisme. C’est également et surtout, un fan de motonautisme avec plus de 500 tests de bateaux à moteur ou yachts à son actif, à travers le monde, de Cannes à La Rochelle en passant par Istanbul ou Miami. Un métier passionnant qui lui permet de naviguer sur quelques unes des plus belles unités de la planète…
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau
Nathalie Moreau est l'atout voyage et évasion de l'équipe, elle est passionnée de croisières et de destinations nautiques. En charge du planning rédactionnel du site figaronautisme.com et des réseaux sociaux, Nathalie suit de très près l'actualité et rédige chaque jour des news et des articles pour nous dépayser et nous faire rêver aux quatre coins du monde. Avide de découvertes, vous la croiserez sur tous les salons nautiques et de voyages en quête de nouveaux sujets.
Norbert Conchin
Norbert Conchin
Norbert Conchin est originaire de Paris mais très vite il prend le large pour découvrir le monde. Un premier voyage aux Antilles sur un Ketch puis un tour du monde dans la Marine lui donne le goût de la navigation. Il prend le chemin des côtes normandes pour exercer sa passion de la voile et de la régate. Décidé à vivre de sa passion, il travaille à partir de 1996 pour différents supports de la presse nautique avant de collaborer au Figaro Nautisme depuis 2017.
Sophie Savant Ros
Sophie Savant Ros
Sophie Savant-Ros, architecte de formation et co-fondatrice de METEO CONSULT est entre autres, directrice de l'édition des « Bloc Marine » et du site Figaronautisme.com. Sophie est passionnée de photographie, elle ne se déplace jamais sans son appareil photo et privilégie les photos de paysages marins. Elle a publié deux ouvrages consacrés à l'Ile de Porquerolles et photographie les côtes pour enrichir les « Guides Escales » de Figaro Nautisme.
Albert Brel
Albert Brel
Albert Brel, parallèlement à une carrière au CNRS, s'est toujours intéressé à l'équipement nautique. Depuis de nombreuses années, il collabore à des revues nautiques européennes dans lesquelles il écrit des articles techniques et rend compte des comparatifs effectués sur les divers équipements. De plus, il est l'auteur de nombreux ouvrages spécialisés qui vont de la cartographie électronique aux bateaux d'occasion et qui décrivent non seulement l'évolution des technologies, mais proposent aussi des solutions pour les mettre en application à bord des bateaux
Michel Ulrich
Michel Ulrich
Après une carrière internationale d’ingénieur, Michel Ulrich navigue maintenant en plaisance sur son Targa 35+ le long de la côte atlantique. Par ailleurs, il ne rate pas une occasion d’embarquer sur des navires de charge, de travail ou de services maritimes. Il nous fait partager des expériences d’expédition maritime hors du commun.
François Tregouet
François Tregouet
Depuis toujours, François est passionné de voile en général et de multicoques en particulier. En croisière ou en course, de l’Europe à l’Australie, il ne les délaisse que lorsque le règlement l’exige : Mini-transat, Fastnet, Giraglia… Jamais rassasié de nouveautés, il a assisté à la plupart des salons sur les cinq continents. Depuis 2018 il se consacre entièrement à la rédaction et à l’information, notamment pour Figaro Nautisme.